La science rend-elle la philosophie inutile ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (522 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La science rend-elle la philosophie inutile ?

Problématisation : si la science comme la philosophie recherche la connaissance, et si la science permet de parvenir à un corpus de connaissancequand la philosophie semble incapable de permettre une telle assurance, alors la philosophie ne doit-elle pas être abandonnée ? Les résultats de la science ne rende-t-il par la philosophie obsolète ?I - la concurrence entre la science et la philosophie permet-elle de désengager un critère d'efficacité conduisant à se passer de l'une au profit de l'autre ?

- Les points communs qui font qu'il ya concurrence : recherche de la connaissance, primat méthodologique de la rationalité, objectivité (cf. Kant, sur la raison), contrôle empirique.
- Science moderne : primat du mesurables, duquantitatif : réduction de l'objectivité au mesurables, désincarnation. Philosophie : l'aspect mesurable n'est pas le seul à prendre en compte, la réflexion doit se porter aussi sur le juste et l'injusteet le sens de l'existence. Ex : la durée le temps scientifiques chez Bergson.
- Distinction : questions scientifiques/problèmes philosophiques ; certitudes/incertitudes.
- Succès de la science :visibilité des effets de la science, matérielle (les techniques) et théorique (la prédiction). Les succès éventuel de la philosophie qui ne sont pas susceptibles d'être appris et appliqués maisseulement incorporés ai vécus, il faut donc déjà être philosophe, désiré la sagesse pour en profiter. De plus la philosophie, réfléchissant sur les problèmes de l'existence, n'a pas d'utilité matérielle oumême commerciale, comme peuvent en avoir les produits techniques permis par l'application de la recherche scientifique.
- La science cercle action, la philosophie et la réflexion.

II - maisn'est-ce pas justement l'efficacité techno scientifique qui rend utile la réflexion philosophique ?

- Autonomie dangereuse du développement techno scientifique, aveugle moralement. Ex : la bioéthique,...
tracking img