La science

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1640 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction

I) Qu’est ce que la science?
a) Définition de la science
b) Les différents types de science
II) la philosophie des sciences
a) Objectif & But de la science
b) L’infaillibilité scientifique
III) Les limites de la science
a) Les limites internes de la démarche scientifique
b) Les limites externes de la science
IV) Le progrès scientifique
a) Les avantages duprogrès scientifique
b) Les inconvénients du progrès scientifique

CONCLUSION





Introduction

La Science du Latin «scientia» relève historiquement de l'activité philosophique, et fut pendant longtemps un exercice spéculatif visant à élucider les mystères du monde par l'application de la raison. A la fin du moyen âge, la Science s'est progressivement détaché de l'empire de lathéologie et de la philosophie. Au cour de son histoire, elle s'est structurée en disciplines scientifiques. Aujourd'hui elle désigne à la fois une démarche intellectuelle reposant idéalement sur un refus des dogmes et un examen raisonné et méthodique.

I_Qu'est-ce que la Science?

a) définition de la science

Le concept français «science» vient du latin «scire» qui veut dire «savoir», cequi devrait permettre de dire que tout savoir est une science et que l'on est en droit de parler de sciences religieuses initiatiques mystiques métaphysiques ... Mais de nos jours , se dit science un savoir objectif démontrable , véridique universellement. L'objectif naturel de la science est de viser une connaissance théorique du monde. Connaître tout simplement pour sensibiliser l'homme surl'objet qu'il souhaite transformer: le monde. Or de nos jours, la science va au delà de ses objectifs naturels pour tenter de transformer le réel directement. L'action ou la transformation réservée pourtant à la technique va être aussi pratiquée par la science, c'est la «techno» science. La science va donc au-delà de sa mission qui consiste comme le dit LALANDE : «La découverte progressive desrelations qui existent dans le réel».

b)Les différents types de Sciences
Principalement, la Science se base sur trois méthodes fondamentales parmi lesquelles l'observation, l'expérimentation et l'élaboration des lois.
Dans le domaine de la science, il existe plusieurs branches qui se rapportent au même but. En effet, il existe plusieurs types de sciences parmi lesquelles, les science formellesconstituées des mathématiques, psychologie, philosophie etc qui servent à élucider les phénomènes du monde par des raisonnements logiques et cohérents basés sur la théorie. Et nous avons les sciences expérimentales tels que la biologie, la physique,la chimie et d'autres, qui elles aussi permettent de connaître la vérité de la nature par expérience en s'aidant des instruments adéquates. Exemple enbiologie nous avons besoins des microscopes pour mieux scruter les particule d'un corps.

II) la philosophie des sciences
La philosophie des sciences est la branche de la philosophie qui étudie les fondements philosophiques , les systèmes et les implications de la science qu’il s’agisse de sciences naturelles ( physique ,biologie etc) ou sciences sociales ( psychologie, économie etc ) . Laphilosophie des sciences est a rapprocher de l’épistémologie et de l’ontologie, deux domaines auxquelles elle emprunte beaucoup et pose de nouveaux questionnements .

a) Objectif & But de la science
La définition du mode opératoire de la science ne signifie pas nécessairement que les hypothèses qu’elle pose apportent des réponses rigoureuses a nos questions . Rappelons avant toutes chosesque le scientifique ne définit pas la science comme le public l’imagine a travrs les institutions professionnelles , les laboratoires et les universités . Science est synonyme de démarche a laquelle nous devons accoler la notion de contexte socio-économique et de paradigme . L’idéologie scientifique suit une structure logique qui peut parfois conduire a une oeuvr originale . L’objectif de la...
tracking img