La seconde gm

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (439 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L'exode des civils en mai-juin 1940 en France


« ...Je survole donc des routes noires de l'interminable sirop qui n'en finit plus de couler. On évacue dit-on, les populations. Ce n'est déjà plusvrai. Elles s'évacuent d'elles-mêmes. Il est une contagion démente dans cet exode. Car où vont-ils, ces vagabonds ? Ils se mettent en marche vers le Sud, comme s'il était, là-bas, des logements etdes aliments, comme s'il était, là-bas, des tendresses pour les accueillir. Mais il n'est, dans le Sud, que des villes pleines à craquer, où l'on couche dans les hangars et dont les provisionss'épuisent. Où les plus généreux se font peu à peu agressifs à cause de l'absurde de cette invasion qui, peu à peu, avec la lenteur d'un fleuve de boue, les engloutit. Une seule province ne peut ni loger ninourrir la France !... »

Les responsabilités de la défaite française selon Charles De Gaulle

« Aussi, l'idée du front fixe et continu dominait-elle la stratégie prévue pour une action future.L'organisation, la doctrine, l'instruction, l'armement en procédaient directement. Il était entendu qu'en cas de guerre la France mobiliserait la masse de ses réserves et constituerait un nombre aussigrand que possible de divisions, faites non pas pour manÏuvrer, mais pour tenir des secteurs. Elles seraient mises en position le long de la frontière française et de la frontière belge - la Belgique nousétant alors explicitement alliée - et y attendraient l'offensive de l'ennemi.

Quant aux moyens : tanks, avions, canons mobiles et pivotants, dont les dernières batailles de la Grande Guerreavaient montré qu'ils permettaient, déjà, la surprise et la rupture, et dont la puissance n'avait cessé de grandir depuis lors, on n'entendait s'en servir que pour renforcer la ligne et, au besoin, larétablir par des contre-attaques locales. Les types d'engins étaient fixés en conséquence : chars lents, armés de pièces légères et courtes, destinés à l'accompagnement de l'infanterie et non point aux...
tracking img