La seconde guerre mondiale.

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 25 (6168 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
I. Les victoires de l'Axe : 1939-1942.

[Haut de page]

1/La campagne de Pologne.

Le 1er Septembre 1939, après que la France et l'Angleterre se soient opposées fermement à toute nouvelle annexion(jusqu'alors la France et l'Angleterre s'étaient contentées de protester oralement), la Wehrmacht envahit la Pologne grâce à une attaque combinant l'action des blindés et de l'aviation : c'est laBlitzkrieg(guerre éclair). Le maréchal Polonais Rydz-Smigly a concentré son armée au centre, le Nord étant protégé par les marais et le Sud par des hautes cuestas et des crêtes appalachiennes. L'armée Allemande attaque par le Nord et le Sud et déborde en quelques jours le gros de l'armée Polonaise qui essaie de se replier sur le Bug et la Vistule. Le 15 septembre les chars Allemands sont àBrest-Litovsk et à Lvov. Varsovie tombe le 27 septembre 1939. Le 17 septembre 1939 l'URSS envahit l'Est du pays. La Pologne est battue et partagée entre l'Allemagne et l'URSS. Les Allemands massacrent les élites(officiers, nobles, enseignants,. . . ), dans le but de faire de la Pologne une terre de colonisation Germanique sans Slaves, et surtout sans Juifs, dont le regroupement et l'élimination commencedès la fin des combats. Les Soviétiques éliminent les "éléments contre-révolutionnaires". Le 28 septembre est signé à Moscou un nouveau protocole Germano-Russe.

2/La "drôle de guerre".

Le 3 septembre 1939, la France et le Royaume-Uni déclarent la guerre à l'Allemagne mais ne franchissent pas la frontière Allemande. Sur le front de l'Ouest les deux camps restent passifs : c'est la "drôlede guerre". Les armées Alliées restent derrière la Ligne Maginot. Cette situation n'améliore pas la moral des troupes Françaises qui ne souhaitent pas "mourir pour Dantzig". Cependant les Français et les Britanniques en profitent pour réarmer et moderniser leurs armées. Ils pensent s'appuyer sur les ressources de leurs empires coloniaux et faire, comme lors de la Première Guerre Mondiale, le blocusde l'Allemagne.

3/A l'Est.

En novembre 1939, l'Armée Rouge envahit la Finlande, puis les pays Baltes en juin 1940. Staline oblige la Roumanie à lui céder la Bessarabie, un territoire qui était Russe avant la Révolution de 1917.

Hitler, pour éviter que les Alliés ne lui coupe les importations de fer Suédois qui passent par le port Norvégien de Narvik, envahit en avril 1940 le Danemarket la Norvège.

4/La campagne de France.

Le 10 mai 1940, l'armée Allemande envahit les Pays-Bas, la Belgique et le Luxembourg, pourtant neutres. Le "Plan Jaune"(nom de code de l'offensive contre la France) est mis en application. Les forces Françaises se portent à l'intérieur de la Belgique à la rencontre des troupes Allemandes(en application de la manœuvre DYLE). Seul le secteur desArdennes, au débouché de la trouée de Sedan, est dégarni de forces militaires car réputé comme "impénétrable"(terme employé par Pétain). Mais c'est par cet endroit que passèrent les Panzerdivisionen, les blindés de Guderian qui avait concentré 7 divisions blindées et 3 divisions motorisées entre Givet et Sedan. Le front est percé à Sedan le 14 mai 1940. Une brèche de 60 kilomètres y est ouverte, quipermet à la Wehrmacht de remonter vers le Nord. Les armées Belge et Britannique, ainsi que 3 armées Françaises, se retrouvent encerclés par l'armée Allemande à Dunkerque. Gamelin est alors remplacé par l'ancien adjoint de Foch, le général Weygand. 350 000 Britanniques et Français rembarquent à Dunkerque du 28 mai au 3 juin 1940, en abandonnant leur matériel. Les Pays-Bas capitulent le 15 mai 1940, etla Belgique le 27 mai 1940. Le 5 juin les Allemands attaquent avec 100 divisions sur la ligne de l'Aisne et de la Somme. Le 12 Weygand donne l'ordre de retraite générale.

Pendant ce temps, en France, l'exode des civils vers le Sud et le défaitisme des troupes Françaises gênent la contre-attaque voulue par Weygand. Une nouvelle offensive des divisions blindées Allemandes provoque la débâcle....
tracking img