La segmentation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 19 (4592 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
STRATEGIE DE COMMUNICATION
Professeur : Claude Paré-BARNIER

(((

INTRODUCTION
La"communication (du latin « communicare » qui signifie « mettre en commun ») est le processus de
transmission d'informations. Elle peut donc être considérée comme un processus pour la mise en commun d'informations et de connaissances.

Avoir le sens de la COMMUNICATION 
=
Avoir le sens du contact + Avoir lesens des échanges

Avoir le sens de la COMMUNICATION = Une interaction où chacun échange
(des propos positifs
( des expressions physiques positives

Définitions:
Données: produit de la communication ;
Richesse de l’information: degré auquel l’information transmise peut modifier la compréhension d’un problème dans une période de temps donnée.
Acteurs: l'émetteur qui produit un certainnombre de mots ou de signes constituant le message à transmettre au receveur (récepteur) qui le reçoit, de façon consciente ou non.
Message: données transmises et symboles codés qui sont censés attribuer des significations particulières aux données.
Canal: voie de transmission du message par lesquels les messages de l’émetteur arrivent au récepteur.
Bruit (parasite): tout ce qui crée uneinterférence avec le message tel qu’il est transmis par le canal.
Significations: idées, valeurs, attitudes, sentiments d’une personne et situation dans laquelle elle se trouve.
Codage: traduction des significations en messages aptes à être envoyés.
Décodage: traduction des messages reçus qui prennent la forme de significations interprétées
Rétroaction (feed back): réponse que le récepteur donne aumessage.

Le contexte:
Toute communication se fait dans une situation de communication sociale. On ne peut pas parler d'un unique contexte mais de plusieurs contextes séquents et interdépendants :
· Culturel : éducation, environnement familial et social ;
· Organisationnel : milieu professionnel, appartenance à une organisation, statut professionnel ;
· Matériel : dépendance par rapport à unoutil proprement dit ou même financier ;
· Spatial : espace relationnel selon la zone de Communication;
· Temporel : une même information transmise à un moment donné peut prendre un sens différent à un autre moment ;
· Relationnel : prend en compte le type de relation (ex. le niveau hiérarchique entre les individus).
Chacun parle en fonction de qui il est.

Schéma des pertes dans lacommunication : La déperdition dans le message
Chaque élément des messages que nous communiquons à un interlocuteur subit une distorsion croissante illustrée par l’échelle de déformation suivante entre moi et mon interlocuteur.
■ Ce que j’ai à dire : 100%
■ Ce que je pense à dire : 90%
■ Ce que je sais dire : 80%
■ Ce que je dis effectivement : 70%
■ Ce qu’il entend : 60%
■ Cequ’il écoute : 50%
■ Ce qu’il comprend (40%)
■ Ce qu’il admet (30%)
■ Ce qu’il retient : 20%
■ Ce qu’il dira ou répètera : 10%

LA STRATEGIE DE COMMUNICATION
C’est l’analyse de communication d’une situation marketing qui s’articule autour de 3 axes:
• Axe marketing: Etude des objectifs, des cibles et du marché. Cet axe correspond à la stratégie marketing suivie parl’annonceur ;
• Axe communication: les objectifs, la cible et la stratégie créative en communication ;
• Axe média: les moyens pour parvenir au résultat souhaité.

La stratégie de communication peut être:
- Produit: montrer et démontrer les qualités du produit ;
- Marque: son positionnement, sa personnalité mais pas les qualités de son produit ;
- Institutionnelle(corporate): communication sur la culture de l’entreprise et son identité,
auprès des partenaires, de ses employés…

Composantes d’une stratégie de communication
Le questionnement: précède toute stratégie de communication
1. QUOI: quel produit, quel service, quel projet…..?
2. POURQUOI: quels sont les objectifs? (commerciaux, de notoriété…)
3. A QUI: auprès de quelles cibles (définition...
tracking img