La seule fonction du personnage de roman est-elle de refléter la société dans laquelle il vit ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1381 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La seule fonction du personnage de roman est-elle de refléter la société dans laquelle il vit ?

Stendhal disait que « le roman c’est un miroir que l’on promène le long d’un chemin ». Bien que le roman soit une œuvre de fiction, il a pour ambition de représenter le réel et analyser la société. Le roman est constitué de personnages, ils aident à la construction de l’intrigue. De plus, lepersonnage a beaucoup évolué : du personnage noble et valeureux au personnage représentatif de la société notamment au XIXe jusqu’à sa disparition avec le Nouveau Roman. Une question s’impose : le personnage de roman n’a-t-il que la fonction « reflet » ? S’il est vrai que le personnage de roman a des fonctions narratives, il est également vrai que le personnage a une fonction « reflet », et qui plus estil peut devenir fragile et même disparaître.

Le personnage du roman est tout d’abord un outil essentiel pour la construction de l’intrigue dans le roman. De plus, le personnage n’est qu’un élément fictif qui a pour but de divertir le lecteur.
L’importance du personnage de roman pour l’intrigue s’explique par le schéma actanciel. En effet, le schéma actanciel construit le roman, sans schémaactanciel, il n’y a pas vraiment de roman. Nous y trouvons un sujet qui accomplit un objet, s’ajoute à cela un destinataire (celui qui reçoit l’objet), un destinateur (qui définit l’objet), un adjuvant (qui aide à la réalisation de l’objet) et un opposant (qui fait obstacle à la réalisation de l’objet). Bien sûr, un personnage peut avoir plusieurs rôles. Le personnage permet l’existence d’unschéma narratif qui permet lui-même de structurer l’intrigue. Le schéma actanciel permet d’ajouter des détails au schéma narratif.
Le personnage est la création pure et simple du romancier, il n’est donc plus qu’un élément fictif et ne reflète plus la réalité. En effet, l’auteur conçoit la vie du personnage (évolution de Rastignac dans le Père Goriot) et en fait une suite d’événement forts etpassionnants qui suscitent l’intérêt du lecteur.
Le personnage a donc une fonction divertissante. L’auteur cherche à faire rêver son lecteur, par exemple en évoquant le thème de la chevalerie dans La Voiture Embourbée de Marivaux : « appelez-moi Timane, j’ai toujours eu de l’inclination pour l’honnête écuyer qui a porté ce nom », « vous agissez en honnête chevalier » ; ou encore à le faire réfléchir surle passé du personnage par exemple :
« Qu’avait-été Mr Vauquer ? […] Comment avait-il perdu sa fortune ? » (Balzac, Le Père Goriot). Ou bien encore, le romancier cherche à plaisir au lecteur : « de même que j’ai changé le nom de Pierrot […], et le tout pour vous plaire »
Si le personnage de roman n’est qu’une création venant de l’imagination du romancier pour divertir le lecteur, il n’est doncplus conçu pour refléter la société. Cependant, plusieurs mouvements littéraires et auteurs introduisent la fonction reflet du personnage.

Même si le personnage de roman n’est pas conçu pour refléter la société, il y a une nette volonté de représenter la réalité de la part de certains mouvements littéraires comme le réalisme et certains auteurs du XIXe comme Balzac avec La Comédie Humaine quiest un « microcosme de la société ».
Dans le réalisme, le personnage de roman est créé tel un personnage réel. En effet, il a une identité : un nom, un caractère (analyse et justification psychologiques du personnage) et une histoire. Un exemple immédiat est celui des personnages dans le Père Goriot de Balzac ou encore Madame Bovary de Flaubert. Ce personnage a une fonction symbolique car il estinséré dans un milieu social précis : il obtient ainsi une profession et un langage spécifique tout ceci dans un décor bien déterminé (la pension Vauquer dans le Père Goriot). C'est pourquoi, au XIXème siècle, le personnage de roman est capable d’illustrer une attitude, une aspiration représentatives d'un groupe tout entier à un moment de son histoire. Le personnage se fait ainsi vecteur...
tracking img