La société de cour

Pages: 13 (3122 mots) Publié le: 17 novembre 2009
La société de cour de Norbert Elias, édition Calmann- Lévy, 1974.

Norbert Elias : est né en 1897 à Breslau, en Pologne, dans une famille juive. De 1919 à 1922, il suit des études de médecine et de philosophie en Allemagne. Il débute sa carrière de sociologue en 1924. Ses recherches concernent l’histoire des comportements collectifs. E 1993, sa thèse : Die höfische Gesellschaft (la société decour) sera publiée.

Introduction :

La société de cour est une société à part entière au même titre que les sociétés féodales ou princières et elles posent ainsi beaucoup de questions aux sociologues, telle : Quelle était la structure du contexte sociale centre duquel une telle formation a pu surgir ?
La société de cour ne s’est pas formée par telle personne désireuse d’y appartenir. Cen’était donc pas in libre choix. A un certain niveau de l’évolution des sociétés qui leur impriment des caractères très particuliers.
La ville est plus représentative de la société contemporaine, or la cour revêtait, dans la plupart des pays européens au XVII et au XVIIIème siècles, un caractère représentatif et central. C’était ainsi la cour qui rayonnait sur tout le pays. Mais le souvenir de la luttebourgeoise empêche de brosser un tableau non passionné.
Un des problème de la cour est le lux, c’est- à dire le refus d’une orientation utilitariste de la consommation n’était pas dans la classe dirigeante féodale, du « superflu » mais un moyen d’auto- affirmation. Le problème de la consommation ouvre des dimensions sociologiques ;

Quelle est donc la force qui a rassemblé certaines personnesdans les « cours » et les a ainsi rassemblés et marqués de cette manière ?

L’empreinte de la cour de celles qui nous marquent le plus aujourd’hui. La société aristocratique de cour représente une figure centrale de ce palier historique, qui fut supplanté, après des luttes acharnées, de manière brutale ou progressive, par la période de la bourgeoisie professionnelle- citadine- industrielle. Endémontant les rouages de la société de cour, dernière grande formation non bourgeoise de l’Occident, on s’ouvre l’accès à une meilleure compréhension de notre propre société.

Chapitre I : Structures et signification de l’habitat

Les hommes de cour ont développés, dans le cadre d’une certaine tradition, une sensibilité aiguë pour les attitudes, manifestations et réalisations qui servent oudesservent leur prestige dans la société. L’attention soutenue que l’on porte à tout ce qui émane de l’homme, et don à sa maison aussi, pour vérifier qu’elles sont bien en accord avec son état, sa position dans la hiérarchie sociale. Ce personnes attachent à certains aspects de l’existence que nous avons tendance à traiter comme des bagatelles.
Ainsi les couches inférieures ne sont pas enreprésentation car elles n’ont pas d’obligation de classe. L’aspect de leur habitation est déterminé par des traits qui ne font pas nécessairement aux autre, mais qui disparaissent souvent derrière des fonctions de représentation et de prestige. Des valeurs utilitaires telles que le confort et la solidité s’affichent crûment dans les couches professionnelles. Le souci de l’économie frappe déjà dansl’apparence extérieure des demeures.
A l’échelon supérieur se trouvent les maisons particulières où les riches bourgeois comptent s’installer à demeure. Ces maisons doivent avoir un caractère qui ne tienne ni de la beauté des hôtels, ni de la simplicité des maisons ordinaires (du groupe précédent). Les ordres d’archi textures ne doivent jamais entrer pour rien dans leur décoration, malgré l’opulence de ceuxqui les font élever.
La demeure d’un noble Nous voyons un bâtiment dont les différents corps sont groupés autour d’une grande cour carré. Le côté de la rue est fermée par une colonnade, au de laquelle un « porche » s’ouvre aux visiteurs et aux carrosses. Cette colonnade se prolonge à droite et à gauche de eux ailes principales jusqu’au bâtiment central. Celui- ci, derrière lequel...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La société de cour
  • La société de cour
  • La société-cour-
  • Cour de droit des sociétés
  • Cour ses marché et société
  • La société de cour au xvii°
  • Cour histoire de la société française 1ere année aes
  • affaire de l'association française World Wildlife et la société Véolia environnement en cour de cassation

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !