La socialisation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1747 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Qu'est ce que la socialisation : Bien que vivant dans une même société, les familles n'apprennent pas les mêmes choses lors de la socialisation. En effet, en vivant chacun dans nos classes sociales, nous apprenons l'importance des normes, c'est-à-dire des règles de comportement sanctionnées lorsque l'individu ne les suit pas mais surtout nous apprenons des valeurs différentes. Ce sont nos idéaux,nos références intériorisées qui guident notre comportement. P. Bourdieu montre que la famille apporte un capital culturel, économique et social qui influence l'enfant.

1) le capital culturel :
Certaines normes ou valeurs sociales favorisent la scolarité alors que d'autres s'y opposent. Plus le niveau culturel des parents est faible, plus certaines valeurs essentielles pour aider lascolarisation sont délaissées. Ainsi les enfants d'ouvriers passent plus de temps à regarder la télévision qu'à pratiquer une activité sportive ou culturelle qui serait un " plus " pour la scolarité, comme le font les enfants de cadres. Pour ces derniers, les loisirs sont le moyen de compléter leur culture, d'apprendre l'effort intellectuel et physique, de développer la compétition, bref , d'avoir descomportements qui leur permettront une meilleure réussite scolaire.
Aussi les valeurs apprises par la famille lors de l'enfance développent le caractère de l'enfant.  Dans le cas des familles de cadres, on favorise les capacités à travailler intellectuellement comme la visite de musées, la pratique d'art comme la musique, le dessin, l'enfant sera plus attentif en classe qu'un enfant n'ayant chez luique des jeux qui l'habituent à bouger ou travailler manuellement comme le bricolage. Ainsi la capacité à travailler est influencée par le comportement adopté en famille.
Dans une famille, l'enfant subira des influences qui l'aideront ou pas à continuer ses études longues, cela leur paraîtra normal et nécessaire de la part de l'enfant qu'il travaille bien et fasse de longues études pour obtenir unmétier qui lui procurera le plus d'argent possible. Mais si l'enfant travaille bien et qu'il provient d'un milieu ouvrier, il sera non seulement moins encouragé mais deviendra alors différent du reste de la famille : il passera ses weeck-ends à faire ses devoirs alors que ses frères et soeurs eux travailleront aux tâches ménagères ou au bricolage, ou bien se détendront.

2) la famille apporteun capital économique : l'argent peut servir dans la façon de travailler : un fils de cadre pourra avoir un ordinateur chez lui afin de compléter son travail. De plus, l'enfant " riche " pourra avoir un enseignement privé peut-être meilleur que celui public. Quant au fils de patron, il pourra rater ses études et obtenir, malgré cela, un poste dans l'entreprise de son père. Mais, grâce aux bourses,l'effet direct du capital économique n'est pas trop important. Son rôle est surtout indirect.
De longues études ne permettent pas de gagner de l'argent tôt comme le fait l'acquisition du BEP ou du CAP. Les choix d'orientation dépendent des contraintes familiales (document 5) : chaque famille juge différemment le coût des études et les bénéfices à en attendre. Pour les ouvriers, aux revenus bas,le coût sera jugé élevé, alors que les probabilités de succès d'études longues seront jugées faibles :le système éducatif leur est mal connu et il faut connaître des élèves qui ont réussi pour imaginer que c'est possible. Or, les ouvriers ont des diplômes faibles. 
Pour les cadres, le coût scolaire est supportable et ils jugent indispensable que leurs enfants aient le bac : les enfants doiventavoir au moins le diplôme de leurs parents. Ayant fait des études, ils jugent que leurs propres enfants ont de grandes chances de réussite : la comparaison coût-avantage des études est donc positive. 

3) Enfin, la famille apporte un capital social qui servira dans sa réussite scolaire et professionnelle.
En effet, les amis, les connaissances des parents pourront servir dans l'avenir à trouver...
tracking img