La sociologie de la violence dans le sport avec norbert elias

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (831 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Norbert Elias et la SOCIOLOGIE De la violence dans le SPORT

La sociologie du sport est l’idée d’étudier les conditions sociales du sport dans les sociétés. Il y a 3
facteurs :
- La culture, lesmoeurs, la façon dont les gens vivent

- Qui fait du sport ? quels sont les classes sociales qui font du sport ? Les amateurs ? les
femmes ? les riches ? les pauvres ? c’est ce qu’on appel lesclasses sociales des sports.

- Les comportements, les conditions sociales de comportements. Ex : les hooligans, les
supporters …

Le sport est une convention de règles sociales.
La violence dansle sport
Norbert Elias, Sport et civilisation la violence maitrisée. La thèse qu’il défend c’est que le sport
permet d’autocontrôler la violence et d’intérioriser les émotions.
Ce qu’on refuse dansle sport c’est la violence, c'est-à-dire le contact physique non réglementaire.
Par exemple au football on doit tacler d’une manière précise sinon c’est de la violence. La violence
c’est latransgression des codes. Le sport sert à remplacer la guerre. Pour Elias, le sport c’est un outil
de civilisation, il n’y a pas de civilisation humaine où il n’y a pas de combats, d’épreuves etc. , le butétant de construire une hiérarchie.
Pour faire cela, on doit apprendre au sportif à s’autocontrôler, c'est-à-dire avoir le contrôle de son
corps dans la technique sportive.
Intériorisation desémotions : au lieu d’exprimer mes émotions à l’extérieur je vais contrôler mes
émotions. C’est la morale et les valeurs qui permettent de contrôler nos émotions.
4 arguments :
- Le sport doit abaisser ledegré de violence autorisé. Par exemple au rugby les règles changent
souvent et s’adaptent aux physiques des joueurs pour abaisser la violence car celle-ci est
inégalitaire, elle renforcel’inégalité physique.

- Ce qui n’est pas écrit est autorisé, il y a donc des sports ultra-codifiés. Le sport c’est une
convention, c’est arbitraire. L’arbitre interprète la situation par rapport aux...
tracking img