La sociologie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2711 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Qu’est ce que la sociologie ? 4 novembre 2006
Premier mot français formé avec un préfixe latin et un suffixe grec, le terme de sociologie a été inventé au 18éme siècle par Auguste Comte. Il avait dans son projet de réunir toutes les sciences ayant pour objet l’être humain (histoire et économie entre autres).
Histoire de la sociologie
Scission dans les courants de la sociologie :
Holisme :Durkheim (Norbert Helias + E.Morin) : 1+1 = 3
Edgar Morin : (Edgar Nahoum). Sociologue et philosophe français (Paris, 1921). Observateur de la réalité sociale, il a principalement axé ses recherches sur l’analyse des phénomènes de désordre socioculturel (ce qu’il nomme l’irrégulier, le déviant, l’incertain, l’indéterminé, l’aléatoire) et sur la connaissance de l’organisation même des choses(l’unité du multiple dont il s’agit de faire émerger la complexité par la reparadigmatisation de la pensée).
Individualisme méthodologique (Max Weber)
Max Weber : Économiste et sociologue allemand (Erfurt, 1864 - Munich, 1920) : Reconnu comme l’un des fondateurs de la sociologie, Max Weber fut, avec Georg Simmel, un analyste de la modernité, qui voyait dans la tendance croissante à la rationalisationune caractéristique spécifique du développement de la civilisation occidentale. Pour lui, la sociologie devait être une science « compréhensive » et « empirique » de l’activité sociale, dont l’« idéal‑type » constituait l’outil conceptuel le plus approprié.
Définition de science de la sociologie
Robert : étude scientifique des faits sociaux : science de ce que l’on peut observer dans lesocial ou de social. Fait : ce que l’on constate par l’observation
Maître mot en sociologie : la déconstruction.
Définition plus précise : Ensemble de connaissances ayant pour objet l’étude de faits et de relations causales vérifiables selon des méthodes vérifiées (méthodes déterminées).
Méthodes vérifiées : Observation (utilisée en sociologie) expérience (pas d’expérience en sociologie depuisMayo).
Elton Mayo : Les enquêtes d’Elton Mayo (1880-1949) sont exemplaires dans le domaine de la sociologie industrielle : au cours des années 1920, il étudie la satisfaction ou l’insatisfaction au travail dans des établissements de la Western Electric, et montre que l’organisation scientifique du travail (taylorisme) se heurte à des résistances irréductibles chez les ouvriers, qui y opposent leurpropre organisation informelle. Aussi, dans les Problèmes humains de la civilisation industrielle (1933), essaie-t-il de montrer qu’il faut tenir compte de cette capacité de réaction et qu’il faut établir des relations de travail plus souples, plus soucieuses du facteur humain dans les entreprises. À partir du travail de Mayo, d’autres études feront progresser très vite la connaissance du mondeindustriel et, particulièrement, celle des relations entre direction et ouvriers.
La sociologie observe les gens in situ. Matériau de la sociologie = individus en groupe. Elle formule ensuite des hypothèses pour cadrer les recherches. La sociologie est à la frontière de l’induction (on part des lois vers les faits) et de la déduction.
En sociologie, on travaille sur les individus en groupe, on nepeut donc sortir de lois générales sur les individus en groupe. En effet, si le sociologue produit une analyse, sorte de vérité générale sur le groupe, si on essaye d’agir sur le groupe en fonction des résultats de l’analyse, en réaction, le groupe change et l’analyse n’est plus pertinente !. Il ne peut y avoir de loi pure et inflexible en sociologie : c’est notamment ce qui sépare les sciencesdures des sciences humaines.
Déduction : Les lois sont remplacées par des récurrences (aucune loi n’est à 100% vraie). Exemple : BOURDIEU, La reproduction sociale. Ce n’est pas parce que ma famille est ouvrière que je serai ouvrier mais il y a de fortes chances qu’un ouvrier soit issu d’une famille d’ouvrier. On remplace les lois par des récurrences statistiques.
Induction : On part de cas...
tracking img