La strategie de stockage

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 17 (4155 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LOGIRF – TD02

Les stratégies de stockage

Nous avons vu que les zones de stockage ne sont plus de simples entrepôts ou des produits sont positionnés en attente d’une utilisation future. Les stocks deviennent des maillons régulateurs des délais au sein des chaînes logistiques et le rôle du gestionnaire de flux en est transformé. Il doit en effet définir des stratégies de stockages et mettreen œuvre les moyens de les faire fonctionner tout en recherchant un maximum de performance. Les techniques d’optimisation des flux et de magasinage seront prochainement abordées. Mais il est très important dès à présent de clarifier cette notion de stratégies de stockage et d’illustrer par des exemples concrets la mise en œuvre de ce concept dans des entreprises réelles.
• familles logistiques etstratégies de stockage.

La stratégie de stockage est une pratique qui consiste à définir le schéma de flux que va emprunter chaque famille logistique d’article. Une famille logistique est constituée par le regroupement d’articles présentant les mêmes caractéristiques au niveau logistique :
• même conditionnement d’entrée (exemple : palette ou carton),
• même conditionnement de sortie destock (palette ou carton),
• même type d’article (aérosol, liquide, tôlerie, emballage)
• même classe de poids (suivant échelle de poids à définir, par exemple, les cartons de 10 à 20 kg, ceux de 20 à 30kg, etc.. ). Ces classes de poids sont très importantes au niveau logistique car elles permettent de définir les moyens de manutention et de stockage adéquats,
• même classe de rotation (articles àforte ou faible rotation). Cette caractéristique sera importante pour le positionnement des familles dans les zones de stockages adaptés,
• même, volumes moyens par famille logistique (nombre de palettes par jour, nombre de colis par jour ou par semaine). Cette caractéristique permet le dimensionnement des moyens de manutention et de stockage,
• même mode de gestion (article géré en MRP, enréapprovisionnement de stock).

Remarque : Lorsqu’un produit entre en stock en palette et ressort en carton, on parle d’éclatement de palette ou de déconditionnement. Pour des raisons d’optimisation de leur boucle logistique, beaucoup d’entreprises définissent des « plans de conditionnement ou plans contenants ». Tous ces concepts seront détaillés par la suite, dans l’aspect techniques de magasinageet de gestion de flux.

Une stratégie de stockage correctement définie permet de se poser les bonnes questions relatives aux chemins que vont emprunter les articles. Elle permet également de mettre en face des familles logistiques, les moyens nécessaires pour optimiser les flux au travers des différents maillons de la chaîne logistique, tant en termes d’organisation des moyens physiquesque du système d’information. Bien entendu, l’optimisation de la chaîne logistique peut conduire à modifier une stratégie de stockage (formalisée ou non) dans un souci de recherche de performance globale.

De plus, l’implémentation d’un logiciel de gestion de magasin (WMS) nécessite une définition claire des stratégies de stockage pour pouvoir fonctionner. En effet, savoir « d’où et comment »vient un produit, et « ou et comment » il va sortir, est le minimum pour utiliser ce type d’outil. Nous verrons par la suite que les bonnes pratiques du métier permettent de réaliser des gains de productivité considérables, à condition de posséder les outils suffisants pour les réaliser. De plus, les stratégies consistant à diminuer les tailles de lot et à augmenter le nombre des mouvementsphysiques imposent souvent le recours à ces systèmes.

Les stratégies à chaque maillon

Il s’agit, pour chaque maillon de la chaîne logistique, de définir la stratégie correspondante la plus efficace.

* les stratégies de réception

Appelée également « stratégie d’entrée », dans certains systèmes informatiques de gestion de magasin, cette étape consiste à définir les processus que va suivre...
tracking img