La stratification sociale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1305 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Question de synthèse étayée par un travail préparatoire

Thème du programme : La stratification sociale

1. Travail préparatoire :

1ère question: Selon, le mensuel Alternatives économiques d’Octobre 2002, en 1970, la PCS des employés représentait 23% des actifs.
Selon, le mensuel Alternatives économiques d’Octobre 2002, en 2000, la PCS des cadres représentait 12% des actifs.

2èmequestion: Dans ce document, on constate une baisse des indépendants représentés par les agriculteurs et les patrons. En effet, 9% des actifs étaient agriculteurs en 1970 pour 3% en 2000. Pour les patrons, on constate une baisse moins importante, ils passent de 11% en 1970 à 6% en 2000. Pour les salariés, la plus part sont en augmentation. Les employés passent de 23% en 1970 à 30% en 2000, lesprofessions intermédiaires avec une augmentation de 50% et les cadres avec une augmentation de 110%. Cependant, les ouvriers et contremaîtres connaissent eux une baisse importante, ils passent de 40% en 1970 à 30% en 2000. Il y a donc, tout de même, une augmentation des salariés mais pas pour toutes les PCS.

3ème question: Dans le document 1, on constate que le nombre de salariés et supérieur aunombre d’indépendants. Donc la structure du salariat est toujours en augmentation. Il y a une hausse importante du nombre d’employé, et pourtant une baisse des ouvriers et contremaitres. On constate donc une plus forte demande de salarié, non ouvrier. Mais malgré tout, la structure du salariat sera toujours plus importante que les autres.

4ème question: Le nombre d’ouvriers a nettement diminué dansles années 70 et 80. Le nombre d’ouvrier est donc passé de 39% à 30% entre 1970 et 1993. Désormais, on constate une certaine stabilité du nombre d’ouvrier. Il n’est cependant plus concentrés uniquement dans l’industrie, mais généralement autour de profession peu soumises à la concurrence internationale ou au progrès technique tel que nettoyeurs, routiers, magasiniers, ou encore maçons. Lesqualifications requises étant faible, leur salaire n’est pas élevé (un ouvriers touchait environ 800€ par mois en 2001).

5ème question: L’idée principale évoqué dans le dernier paragraphe du document 2 est d’abord qu’un ouvrier souhaite que ses enfants échappent au monde ouvrier d’une part car les revenu sont faibles (27% de moins que le revenu moyen) et que donc leur qualités de vie est parfois trèsfaible. Cependant, la suite du texte nous montre que l’ascension sociale est difficile pour un ouvrier puisque 73% des enfants d’ouvriers deviennent soit ouvriers (30% d’entre eux), soit employés (43% d’entre eux).

6ème question: Dans le document 3, on utilise le terme « intellos précaires ». Ce terme désigne des personnes surdiplômées, et souvent multi compétentes. Et malgré leurs nombreuxdiplômes, ces personnes vivent cependant grâce à un emploi qui ne nécessite généralement que peu de qualifications tel que veilleurs de nuit, déménageurs, etc. Cependant, ils gèrent souvent en parallèle leur passion (l’écriture, la recherche), ils sont donc aussi présent dans les milieux de la presse ou encore de l’édition. On ignore le nombre d’ « intellos précaires » car leur statut instablene nous permet pas de les identifier aux classifications sociologiques telles les PCS.

2. Le plan détaillé :

I) La structure sociale française subit de nombreuses transformations…

A) Une salarisation qui délaisse les ouvriers…

1/ Un progrès technique (la mécanisation), l’homme est moins important, rentabilité commerciale, la main d’œuvre moins chère. Doc 1 et 2
2/ Uneconcentration de l’emploi ouvrier qui se desserre. Doc 2 avec q4

B)…et engendre un accroissement du nombre de cadres, d’employés mais aussi de professions intermédiaires.

1/ Une baisse réelle des indépendants (patrons et agriculteurs). Q1-2 avec doc 1
2/ Les indépendants écrasés par les salariés (et donc par les grandes entreprises). Q1-2 avec doc 1

II)…et qui recèle des faiblesses en...
tracking img