La structure du recueil des fleurs du mal

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (330 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La structure du Recueil des Fleurs du Mal (1861) – 6 sections

1. Une série d’expériences (Section 1 « Spleen et Idéal »)

L’aventure d’une écriture
- II-VI : Grandeur du poète, réfutation de lavision traditionnelle idéaliste.
- VII-XVI : Misère du poète, vision désenchantée.
- XVII-XXI : Idéal parnassien.
L’aventure de l’amour
- XXII-XXXIX : L’Amour fou, Jeanne Duval, ‘ grand ange aufront d’airain ».
- XL-XLVIII : L’Amour pur, Madame Sabatier, « Ange plein de gaieté »
- XLIX-LVII : L’Amour charnel, Marie Daubrun, « Adorable sorcière »
- LVIII-LXIV : L’Amour vénal, « ô beauté,dur fléau des âmes »
L’aventure de la mélancolie
- LXV-LXXXII : Le « Spleen », une descente en enfer
- LXXXIII-LXXXV : Première pause, transformation d’une expérience en conscience, une consciencecoupable.

2. La fuite

La fuite comme fascination
- Section 2 « Tableaux parisiens »
LXXXVII-CIII : La fuite dans la multitude, c'est-à-dire dans la ville, dans la vie moderne, une sorte de «saison en enfer ».
- Section 3 « Le Vin »
CIV-CVIII : La fuite dans les substances qui provoquent la transe et l’illusion de l’absence au monde (vin, drogues).
- Section 4 « Les Fleurs du Mal »CIX-CXVII : La fuite dans la débauche. Deuxième pause : transformation de la conscience morale en une conscience d’existence.

3. De la révolte à la mort

La révolte comme discipline d’esprit (Section5 « Révolte »)
- CXVIII-CXX : au lieu de fuir, l’homme fait face. Il rencontre trois figures : Saint-Pierre, Caïn et Satan. C’est d’eux qu’il apprend à dire « non ». C’ets d’eux qu’il apprend àregarder la mort en face.
- Section 6 « La Mort »
CXXI-CXXV : la mort des amants, des artistes, des pauvres, c'est-à-dire des innocents est inacceptable, pourtant elle montre qu’une « essence supérieure» existe, celle qui a voulu, conçu, fondé la mort.

« Que philosopher c’est apprendre à mourir » (Montaigne)
- CXXVI : « Le Voyage », le texte refait le parcours d’une vie menant inexorablement...
tracking img