La superpuissance des e.u.

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3502 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 novembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
LA SUPERPUISSANCE DES ETATS-UNIS

Problématiques: Quels sont les attributs, les indicateurs de la superpuissance américaine ? Comment les Etats-Unis se sont relevés (après les attentats du 11 Sept 2001 ?) et pourquoi sont ils une superpuissance qui prône un unilatéralisme ? Depuis 2002, les Etats-Unis se sont donnés pour mission : «  une confrontation en les forces du Bien et les forces duMal »

I – Une superpuissance qui concentre tous les attributs de la puissance
A – Une puissance territoriale : un territoire maitrisé
a – Un territoire vaste et ouvert
Superficie et étendue du territoire :
Développement ou extension est-ouest : 4800km / nord-sud : 2500km
Puissance maritime car débouchés maritimes sur 4 façades
Prblm. : En quoi les conditions naturelles permettentd’expliquer la répartition de la population et de l’agriculture ?
Conditions températures : tropicales au Sud, cercle Polaire au Nord.
Relief : 3 grands ensembles.
A l’Est : système appalachien reliefs 3000m max., montagne coupée par des cluses (gorge transversale dans les plissements d'une chaîne de montagnes) donc facilement pénétrable : il y a donc des vallées qui permettent le passage vers l’Ouest.Le système appalachien est le sein des premiers grands sites miniers et sidérurgiques.
Au centre : grande plaine centrale drainée par le bassin hydrographique du Mississipi. Il y a donc au centre des E.U. une grande dépression centrale, facilement aménageable pour l’agriculture.
A l’Ouest : Montagnes Rocheuses : altitude moyenne 2500 à 3000m. On y trouve les fleuves torrentiels. Montagnes sontpercées par des grandes vallées (: Vallée de la Mort), et drainées par des canyons. A l’Ouest le paysage se termine par les plaines littorales.
Fleuves : Mississipi au centre, fleuve calme, axe majeur de communication qui s’étend sur la moitié des E.U. A l’Ouest, présence de fleuves torrentiels orientés Ouest-Est.
Il n’y a pas de véritable barrière naturelle, grande diversité du relief.
100° W(parallèle ouest) marque limite entre plaines, la grande dépression centrale, le système appalachien, les Grands Lacs et l’Ouest.
Au Nord Est, le système des Grands Lacs constitue une grande réserve d’eau douce (la plus grande au Monde). Les Lacs communiquent entre eux, et le fleuve St Laurent rejoint l’Atlantique.
Littoraux : Est-Ouest : indentés, présence de ports naturels dans des baiesprotégées, plus à l’Est qu’à l’Ouest. (N.Y., San Francisco). Golfe du Mexique : interface : Nouvelle Orléans, zones marécageuses : bayous. Côtes rectilignes en Floride, Californie : plages.
Températures : isotherme : ligne de points de la même température. Au Sud : tropical chaud, du Golfe du Mexique viennent les masses d’air tropicales. Au Nord : froid. Au Centre : vents froids du Nord : blizzards quise forment au niveau du cercle polaire, et influence au centre, donc températures froides.
Précipitations ?
Potentiel énergétique :
Au Nord-est, dans le système des Appalaches, premiers sources minières de la 1ère Révolution Industrielle: le charbon. Charbon à bonne valeur calorifique, extraction par mines. (Mines comptaient pour ½ des extractions étasuniennes). Puis le charbon a été de moinsen moins exploité, à partir des années 70, avec la mise en place de lois de restriction de l’extraction. (Clean Act).
A l’Ouest, dans les « Four Corners » : Utah, Arizona, Mexico et Colorado. Plus loin des centres de consommation. Le charbon est exploité dans des mines à ciel ouvert, charbon moins calorifique et plus difficile d’accès, donc exploitation plus coûteuse qu’à l’Est. Mais gisementsbien pourvus de ressources : environ 250 ans d’exploitation possible. Le minerai est transformé en boue puis envoyé via des carboducs.
Le charbon est laissé de côté jusqu’en 70, où le pétrole était moins cher. (1973 : 1er choc pétrolier). Le pétrole : 1ers puits exploités se trouvent au Texas, sur le pourtour du Golfe du Mexique, en Californie. Puis dans le ¼ Nord-est et en Alaska : plus...
tracking img