La surveillance au travail

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1236 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La surveillance au Travail

L’évolution des techniques de management dans les entreprises modernes s’accompagne de l’évolution technologique de notre société. Ainsi, Orwell, pionnier de la réflexion sur le sujet, décrivait dans son œuvre « 1984 » un futur dictatorial gouverné par la puissance de la technologie. Son roman reste à l’heure actuelle une œuvre qui montre les dérives d’une sociétéqui se veut utopique et qui cherche à contrôler par la surveillance: « Big Brother is watching you !». Il sera ici question d’analyser à travers des exemples concrets le phénomène de la surveillance au travail, puis d’en apprécier ses effets sur le salarié.
Le monde du travail est de plus en plus la cible de la surveillance, sous des formes variées. Par le biais de moyens technologiques, commeles caméras, les micros, la pointeuse, ou encore l’outil informatique, le salarié se sent constamment surveillé dans les moindres de ses faits et gestes. De cette surveillance du travailleur, il ressort un besoin pour l’employeur de produire plus efficacement, et par conséquent de dégager des profits plus importants. En effet, l’employé se sent épié, et ne peut donc que se concentrer sur la tâchequ’il lui incombe de réaliser, sans pouvoir se détendre, discuter avec ses collègues ou prendre le temps d’une pause qu’il juge nécessaire sans prévenir la direction. Il se sent jugé, observé, et parfois fiché, classé C’est par exemple le cas dans les entreprises de téléphonie, ou des centres d’appels, où les salariés sont classés selon leur chiffre d’affaire et le nombre de clients qu‘ils ontorienté. Jamais les dirigeants n’ont eu autant d’outils à leur disposition pour apprécier le travail de leurs employés. Certains ouvrages littéraires sont d’ailleurs dédié à la surveillance des salarié, on peut citer « The visible employee » de Jeffrey M. Stanton et Kathryn R. Stam, adressé aux dirigeants des entreprises qui souhaitent mettre en place un ou plusieurs outils de surveillance.
À l’étranger,dans certains pays la notion de vie privée n’existe pas ( Etats-Unis par exemple), il est permis à l’employeur d’user des moyens qui sont à sa disposition: badges électroniques, téléphones qui les rendent joignables vingt quatre heures sur vingt quatre… , et ce dernier ne s’en prive pas.
En France, cette surveillance est encadrée. Une série de lois a été votée à partir de 1978 (date de créationde la CNIL : Commission Nationale Informatique et Libertés).Les salariés devront désormais être informés de la surveillance dont ils font l’objet, les moyens de surveillance doivent être proportionnés au but recherché. Est également proscrite l’intervention de l’entreprise sur des renseignements privés, comme la sexualité ou la santé (loi du 8 décembre 1992 relative à la protection de la vieprivée, appuyée par le 16 juin 1998 par un texte relatif à la protection de la vie privée des travailleurs à l‘égard de la surveillance par caméras sur le lieu de travail). La jurisprudence Française témoigne du nombre conséquent de cas recensés sur le territoire (annexe 2), et la diversité des plaintes qui ont été adressées. Ainsi, par exemple, on peut citer l’annulation du licenciement d’un salarié deNikkon France, en octobre 2001, parce qu’il avait utilisé son ordinateur à des fins personnelles. On peut également donner l’exemple des plaintes des salariés d’ IBM France pour avoir utilisé d’outils technologiques atteignant la vie privée pour licencier certains de ses employés. Plus proche de notre quotidien, le réseau Facebook est très litigieux et promet de grandes batailles juridiques surla surveillance des salariés sur le lieu de travail, mais aussi en dehors du monde professionnel, concernant leurs activités annexes relatives à la vie privée.
On peut donc dire que les outils dont disposent aujourd’hui les dirigeants des entreprises sont d’une grande variété, et que les actions en justice sont nombreuses pour limiter les abus.

Il est évident que les conséquences de...
tracking img