La symbolique de la marche dans les bouts de bois de dieu de sembène et les pétales de sang de ngugui wa thiongo

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages: 19 (4528 mots)
  • Téléchargement(s): 0
  • Publié le: 9 juillet 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
PLAN DETAILLE DE L’EXPOSE:

Introduction…………………………………..p.1
I/ Approche théorique et définitionnelle…………………………p.
1- Définition de la marche………………………………..p.
2- Sens et signification du symbolique…………………….p.
II/ Spécificités de la marche dans les deux œuvres………………..p.
3- Les acteurs de la marche………………………………….p.
4- La souffrance au cœur del’action……………………….p.
III/ Analyse et interprétation des deux canons proposés…………..p.
5- Une forme de protestation………………………………..p.
6- La marche, simple prétexte au procès…………………...p.

Conclusion……………………….……………….p.













Introduction
Le colonialisme a été un tournant décisif dans l’histoire de l’Afrique. Si les périodescoloniales sont essentiellement marquées par la domination du colon blanc qui impose sa loi, son hégémonie ; celles post-coloniales sont paradoxalement caractérisées par l’assujettissement de l’homme noir par son propre frère. En effet, au lieu de prendre leur destin en main afin de faire régner l’équité, les nouveaux dirigeants africains, par cupidité, mettent en avant leurs intérêts personnels audétriment des profits collectifs. La colonisation apparaît comme une exploitation politico-économique basée sur l’oppression et les privations. Face à cette situation déplorable, d’injustice, certains écrivains africains, francophones ou anglophones ont mis leurs plumes au service de leurs peuples. En effet, l’écrivain sénégalais Ousmane Sembène et kenyan Ngugi Wa Thiongo, pour leur part n’ont pasdérogé à la règle. Engagés par les actes qu’ils posent, les thèmes qu’ils développent, ils poussent les gens, les exhortent à lutter pour leurs droits, à prendre conscience de leur propre destin. Toutefois, faisant de la marche un véritable moyen d’expression, Sembène dans Les bouts de bois de Dieu, dénonce le système colonial en tant que générateur d’injustice et d’oppression. Ngugi dans les Pétalesde sang, dresse un violent réquisitoire contre le post-colonialisme. Par ailleurs, l’étude de notre thème s’articulera en trois parties : l’approche théorique et définitionnelle des concepts, les spécificités de la marche avant de procéder à l’analyse et à l’interprétation.



I/ Approche théorique et définitionnelle
La marche et le symbole sont des notions polysémiques. Lapremière, intrinsèquement liée à la nature de l’homme, peut par extension être l’expression d’une quelconque souffrance ; un moyen pour exhiber un désagrément par rapport à une instance supérieure. Par contre, le symbole est plus complexe et occupe une place de choix dans toutes les religions. Son ambiguïté sémantique est à chercher dans son caractère réel et imaginaire que lui concède la psychanalyse.1- Définition de la marche
La marche est définie par le Dictionnaire Universel comme étant : « l’action de marcher ; de se déplacer ou un mode de déplacement par enchaînement de pas ». Le fait de marcher est donc inhérent à la nature humaine. Les acteurs d’une marche sont souvent animés d’une même volonté, ce qui constitue l’expression de leur solidarité infaillible. Leur forceréside dans la masse qui exclue tout individualisme. Par extension, Son aspect collectif, à bien des égards revêt une signification profonde. Elle est l’expression des mécontentements que subissent les peuples opprimés. La marche est une stratégie qui permet à l’homme d’exprimer son désaccord afin de réclamer ce qui lui revient de plein droit. On pense ici à la célèbre marche initiée par Mao et sespartisans les plus acquis à la cause communiste « la Longue Marche » qui effectuèrent 12.000km pour s’insurger contre l’ordre établi. D’autre part c’est aussi l’Exil de Moise et de la tribu juive, le calvaire de Jésus vers le mont Golgotha, ou tout simplement la marche pacifique telle qu’instituée par Gandhi. L’exemple le plus récent se trouve être la troisième édition de la Marche...
tracking img