La symbolique de la roue

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 290 (72480 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 août 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LA ROUE Une Image Symbolique du Cosmos
Article émanant de
http://www.geocities.com/symbolos_fg/roue0.htm
Que nous remerçions
LA ROUE Une Image Symbolique du Cosmos
LA ROUE, UNE IMAGE SYMBOLIQUE DU COSMOS |
INTRODUCTION |
Pour inaugurer ses activités éditoriales, SYMBOLOS a pris l’heureuse décision de publier La Roue : Une image Symbolique du Cosmos, de Federico Gonzalez, ouvragequi grâce à l’exégèse du symbole de la roue parvient à une magistrale synthèse de la pensée ésotérique, initiatique, symbolique et traditionnelle. La première partie est une introduction à la symbolique et nous enseigne à reconnaître le langage sacré et ses possibilités, nous permettant de comprendre clairement combien le symbole, pour les traditions antiques et pour les hommes de connaissance quiont su les transmettre et les conserver, est une chose toujours vive, agissante et transformatrice ; intermédiaire au contact duquel l’on obtient le développement des potentiels intérieurs, la connexion avec les états supérieurs de la conscience et de l’être, et le retour à la demeure céleste d’où l’on n’est jamais sorti sinon illusoirement. La manifestation tout entière en tant qu’expression d’uncode symbolique, l’univers comme un mandala vivant, l’homme comme un symbole central (intermédiaire entre la terre et le ciel) sont des notions qui se mêlent et se développent de telle façon qu’elles nous révèlent la possibilité d’incarner la connaissance et de régénérer le temps, le monde, et nous-mêmes, au moyen d’un travail intérieur dans lequel l’art, les rites et les mythes –et même lascience moderne, bien comprise– agissent comme des véhicules transmetteurs et conducteurs, supports qui rendent possible l’authentique être de l’homme et sa réintégration dans l’état primordial. Pour l’auteur, les symboles (et en particulier celui de la roue qui comprend et synthétise les possibilités du non-manifesté et de la manifestation) sont la vivante représentation d’une idée, d’une énergie-forcelatente à l’intérieur de l’homme et qui se réveille au moyen de l’apprentissage de la doctrine, l’étude des livres sacrés et la méditation sur ces codes symboliques qui ont été conçus à ces fins. Grâce au symbole, les idées subtiles et abstraites se concrétisent en se manifestant au niveau sensible et, en même temps, les choses sensibles et concrètes deviennent abstraites, élevant notre penséejusqu’à ces régions métaphysiques où demeurent les archétypes et les dieux. L’ouvrage propose une aventure héroïque, une véritable quête de la connaissance qui se réalisera en chacun de nous, en notre intérieur, au fur et à mesure de nos investigations qui nous verront plonger plus profondément dans les mystères du cosmos, qui est lui aussi un modèle symbolique dans lequel nous pouvons nous voirreflétés. Et l’homme étant en réalité ce qu’il sait (puisqu’il forme partie intégrante de cette substance qui occupe son esprit), il vivifie ainsi ces archétypes qui sont sa propre nature, leur permettant de le conduire vers le supra-individuel et le supracosmique, là où se trouve son être véritable, déifié et immortel, c’est-à-dire son identité suprême. Tout comme le sujet qu’elle développe, cetteétude possède un caractère circulaire, grâce auquel l’idée centrale est reprise dans diverses optiques et sous différents angles. Elle permet ainsi au pantacle * en question de se graver en notre intérieur, illuminant les indéfinies possibilités régénératrices de l’être auxquelles l’homme accède à partir de son propre centre, son Moi véritable –centre commun à tous les êtres, qu’ils en aientconscience ou non– qui est symbolisé par le point intérieur de la roue, son origine, sa raison d’être. La structure même du livre est significative et en parfaite cohésion avec le sujet traité, puisqu’elle comporte trois parties et neuf chapitres (rappelons que le trois est un cycle fermé, et que le neuf est le chiffre de la circonférence), chacun étant également un tout intégral, une idée « ronde »,...
tracking img