La tchecoslovaquie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1369 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Correction évaluation histoire : le monde de 1945 à nos jours

Sujet : étude documentaire « La confrontation est-ouest pendant la Guerre froide »

Questions :

1. Depuis 1945, le monde assiste à une montée des tensions entre les deux grands alliés de la Seconde Guerre mondiale : les EUA et l’URSS. Les deux grands se sont lancés dans un conflit idéologique ayant pour objectif dedévelopper leur hégémonie ; ils se servent pour cela de leur superpuissance militaire (arme nucléaire et flotte pour les EUA/ « armée rouge » pour l’URSS), de leur potentiel économique et de leur rayonnement culturel. L’Europe est le premier espace géographique qui fait office de cette montée des tensions ; à l’est, de 1945 à 1947, on assiste à une soumission à l’hégémonie soviétique tandis qu’à l’ouest ons’achemine vers une acceptation du leadership américain et à une dépendance vis-à-vis des EUA. C’est ce qui fait dire en 1946, à l’ancien premier ministre britannique Winston Churchill, dans le cadre de l’université de Fulton dans le Missouri (EUA), qu’un « rideau de fer » s’est abattu sur l’Europe.
2. Les objectifs des deux modèles idéologiques qui se confrontent sont en premier lieu la lutteréciproque contre l’impérialisme de l’adversaire ; les Etats-Unis dès 1947 sont les premiers à proposer « aux peuples libres qui résistent à des tentatives d’asservissement par des minorités armées, ou des pressions venues de l’extérieur » de les soutenir ; l’URSS se présente quant à elle dès novembre 1947 comme un rempart « à la domination mondiale des Etats-Unis » et comme « un bastion de lapolitique anti-impérialiste et antifasciste ». Ensuite les documents font apparaître la confrontation économique surtout au travers de l’aide économique proposée à de nombreux pays d’Europe par les EUA ; ces derniers affirment que cette dernière est indispensable pour lutter contre une pauvreté qui fait le lit de la poussée communiste. L’URSS quant à elle parle de « monopoles américains » qui ontpour objectif de rendre les pays acceptant l’offre de l’aide économique totalement dépendants.
3. Les deux affiches dénoncent le caractère très agressif de cette lutte idéologique ; l’affiche anticommuniste française datant de 1950 présente le communisme soviétique (faucille et marteau) sous les traits d’un animal sauvage : le crocodile. Tandis que l’affiche soviétique datant de 1953 présenteles EUA comme une puissance militaire expansionniste ayant pour objectif d’encercler le territoire soviétique, comme une puissance économique corruptrice (billets $ dans la poche du GI’s américain), comme une puissance prônant la paix mais voulant la guerre (slogan prononcé par le speaker).
4. Le mot le plus important reste là l’adjectif « fanatique » que l’on trouve dans le doc. N°5. Chacunedes deux puissances présente son adversaire comme un régime fanatique dont les objectifs visent l’anéantissement du modèle opposé : « … qu’il est souhaitable et nécessaire de rompre l’équilibre intérieur de notre société, de détruire notre société, de détruire notre façon de vivre traditionnelle, de saper l’autorité de notre Etat dans le monde… ». Chacune des deux puissances cherchent donc dans unpremier temps à contenir voire à endiguer (politique du « containment » américain) l’expansion de l’adversaire.

Synthèse :

En 1945, le monde sort du second conflit mondial brisé par un bilan humain et matériel très lourd, par le résultat de l’emploi de l’arme atomique et de la peur que désormais il laisse planer, par un choc moral et un traumatisme liés à la découverte du génocidemais plus encore par la mort annoncée de la Grande Alliance, celle qui a réussi malgré les clivages idéologiques à terrasser le totalitarisme nazi et fasciste durant quatre années de conflit. Elle semble se briser dès la fin de l’année 1945 avec pour toile de fond l’avenir des espaces reconquis et libérés surtout en Europe centrale et orientale. L’année suivante, au travers d’un discours dans le...
tracking img