La technique connait-elle des limites ?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 29 (7022 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le pouvoir technique est-il sans limite ?

Introduction :

Présentation d’un mythe :

Dans le Protagoras, Platon raconte une histoire quant aux origines de l'humanité. 2 frères, Epiméthée et Prométhée, sont chargés par Zeus, le roi des dieux, de créer les êtres vivants. A cette fin, Zeus leur donne un coffre contenant griffes, fourrures, défenses, crocs, jet d'encres…Epiméthée, irréfléchi et pressé, crée l'ensemble des animaux : lions, éléphants, pieuvres etc… Prométhée, plus réfléchi, prend le temps et crée un seul être : l'homme. Hélas, il ne reste qu'un morceau de fourrure dans le coffre, qui servira de cheveux.
Cette histoire insiste sur l'insuffisance de la dotation initiale de l'homme. L'homme est un être d'exception par défaut par rapport aux autresanimaux (dans la Bible, c'est un être d'exception par excès sur les animaux). L'homme n'est pas le plus fort, le plus rapide, le plus gros des animaux. Pour compenser cette insuffisante dotation initiale, Prométhée vole le feu aux dieux et en fait don à l'homme. Par le feu, c'est la puissance technique qui est donnée à l'homme : le feu permet non seulement de faire cuire les aliments, mais aussid'atteindre plus facilement ses fins : il pourra mieux se défendre et mieux attaquer, il pourra survivre. L'histoire continue par un 2nd don. En effet, les hommes s'entretuent, et les dieux interviennent pour donner aux hommes la justice et la pudeur. Autrement dit, l'invention de tribunaux permet de mettre fin au cycle de la vengeance et d'interrompre une logique de la destruction renforcée par lapuissance technique.
Ce qui faut retenir de cette histoire :
- le statut initial de l'humanité : l'homme est dépourvu de défenses naturelles. C'est un être qui n'a pas de réponses stéréotypées pour attaquer ou pour se défendre. En ce sens, il est sans instinct, ou plutôt il n'a pas que des instincts, il a aussi l'intelligence qui doit venir pallier ou remédier à l'insuffisance deses instincts Il a sa disposition plusieurs stratégies, toutes risquées.
- le statut final de l'humanité : l'homme devient un être puissant grâce à la technique. Mais cette technique ne suffit pas à elle seule à assurer son bonheur. La technique est une puissance ambivalente, qui est présentée comme à la fois auxiliaire et destructrice. Elle est auxiliaire pour attaquer et se défendre contreles autres animaux. Elle est destructrice car elle est instrument de guerre entre les hommes. Un 2nd don, politique et moral, doit compenser cet aspect destructeur. La fonction de la technique est de permettre la survie, mais son utilisation déréglée (sans les règles politiques et morale) compromet cette survie. Ici, ce que pose Platon, c’est une limite extrinsèque, extérieure à la techniqueelle-même. La technique n’est pas capable de se réguler elle-même.
- la différence homme / animal : l’homme se distingue de l’animal par la technique, mais aussi par la politique et la morale. Technique, politique et morale relèvent de la culture au sens ontologique.
- l'origine de la technique (symbolisée par le feu) : c'est un don. Autrement dit, la technique vient du dehors, et l'hommela reçoit de l'extérieur. La technique n’est pas une possibilité interne de l’humanité, inscrite dans son corps même. Elle n’est pas corporelle, elle dépasse la simple naturalité ou l’animalité.
Ainsi, la technique est présentée selon 4 traits :
- elle est liée à l'intelligence et à l'insuffisance des instincts
- elle est liée à la singularité de l’homme par rapport àl’animal
- elle est liée à la puissance, pour le meilleur (bonheur) et pour le pire (conflits)
- c'est un don qui aurait pu ne pas se produire : elle est contingente
Rappelons que cette histoire est un mythe, et qu'il ne faut donc peut-être pas s'y fier. Jusqu'à quel point se fier à cette vision de la technique, jusqu'à quel point s'en méfier ?
Définition minimale de la...
tracking img