La technique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2655 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
* 4 - La Technique
Cette réflexion sur la technique ne peut se dissocier de celle du travail. La technique nous apparait vitale à l’homme. Le mythe nous montre que la nature n’a pas favorisé l’homme, il est démuni au sein de la nature et sa survie est conditionnée par l’utilisation de la nature à des fins techniques et utilitaires. L’animal s’adapte au milieu naturel guidé par son instinct,alors que l’homme doit penser, inventer, créer les médiations rendant possible ses adaptations.
Avec Marx, l’homme est naturellement aliéné à son milieu, c’est une aliénation naturelle, car il dit travailler, cultiver son milieu. Pour perfectionner cette adaptation, il va créer des outils qui vont accélérer le processus de transformation du milieu, un milieu qui devient de plus en plus cultivé,artificiel, voir technique. On peut considérer que c’est à partir du 18ème que va s’accélérer la transformation du milieu, mais aussi la transformation de la relation, car elle est de plus en plus technique, c’est-à-dire conditionnée pas des outils, objets techniques. Des plus le terme de technique vient du latin techné : savoir-faire. Nous retrouvons donc une référence au mythe de Prométhée. C’esttout d’abord sous la forme de l’adjectif que le terme technique a été employé. Son emploi coïncide avec le développement du machinisme et de l’industrialisation et cela à partir du 18ème siècle. Donc s’est développé en même temps, une conception instrumentale a la technique, car nous avons comme coutume de se représenter la technique comme moyen permettant d’arriver à ses fins. Dans la mesure oùc’est l’homme qui détermine ses fins, la technique apparait comme activité humaine, car posée des fins, constitué des moyens et les utilisés, font partie de la technique. Les finalités sont techniques comme les besoins humains. Un crayon est un objet technique. Aucune chance de survie sans technique, l’ensemble de tous ces dispositifs est dit technique. La conception que nous avons de la technique estinstrumentale, anthropologique (anthropos : homme) . C’est-à-dire que la technique existe pour l’homme. A la fin du 16 et 17ème, les grands penseurs vont comprendre que grâce à ces nouvelles sciences l’homme pourrait s’approprier la nature. Descartes a formulé : « L’homme deviendra maitre et possesseur de la nature ». De nos jours, la technique diffère du savoir-faire car elle n’est pas articuléeà la simple connaissance empirique. Elle est de plus en plus une application de connaissance scientifique c’est à dire qu’elle est une application de la théorie. Nous pouvons donc soutenir qu’il y a une relation dialectique entre théorie/technique. Car technique corrige la théorie et réciproquement. La technique est orientée vers le fonctionnel, l’instrumentale, vers ce qui sert à l’homme. Nousavons une conception anthropologique. L’utile c’est ce dont on use, c’est ce qui est avantageux ou profitable à l’homme. Mais comme nous l’avions dit, ce qui fait problème c’est que le travail humain est de plus en plus aliéné au progrès de la technique. C’est-à-dire que la technique en engendre toujours plus. Nous pouvons donc poser la question que le rapport de l’homme a la technique ne seserait pas renversé ? L’homme ne serait-il pas esclave au progrès technique ?
* Texte de Martin Heidegger (1954) La question de la technique dans Essais et Conférence.
Heidegger pose la question essentielle : «  Qu’est-ce que la technique moderne ? ». Ce n’est pas la technique empirique mais de la technique qui est application d’un savoir théorique, c’est-à-dire, qu’une technique surgit au 17èmeet a trouvé son épanouissement dans le 21ème. Sa thèse est étonnante, car vocabulaire platonicien.  « La technique moderne dévoile l’être de la nature ». Il confère à la technique une fonction ontologique, c’est-à-dire que la technique moderne participe à l’entreprise philosophique de recherche de vérité. Donc la technique moderne est un dévoilement platonicien car la vérité se dévoile chez...
tracking img