La technique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1502 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 21 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Victor Nembélissini Silué (Pdg Bni) à coeur ouvert : “La Bni est une banque qui fonctionne selon les règles en vigueur”
(Le Nouveau Réveil 19/03/2010)

A l'occasion du cinquantenaire de la BNI ex-CAA, Victor Nembellessini Silué, PDG de ladite banque a rencontré la presse pour échanger avec elle sur les résultats de la BNI. A l'occasion, le PDG de la BNI a fait la lumière sur l'affaire LEV-CI- Gold 2000.
Monsieur le PDG, la BNI, votre banque, a 50 ans. Depuis quelque temps, on sent une réelle agressivité au plan médiatique. Qu'est-ce qui fait courir la BNI et pouvez-vous nous situer sur l'état de santé réelle de cette banque ?
Effectivement, ça fait 50 ans. C'est une banque qui a connu une mutation profonde de ses activités. Aujourd'hui, je suis heureux qu'on désigne la BNI sans seréférer forcément à la CAA. Nous avons reçu pour mission de restructurer cette institution. Initialement, la CAA avait trois métiers ou disons trois activités principales : mobiliser les ressources en interne pour le compte de l'Etat, assurer le service de la dette publique et gérer les dépôts des Etablissements Publics Nationaux (EPN). Cela a changé. Depuis 1998, la CAA est devenue une banque,une restructuration commanditée par le gouvernement et la Banque Mondiale a été décidée. En 2001, changement de l'équipe managériale, une feuille de route claire a été donnée, six missions stratégiques ont été développées : mobiliser l'épargne publique et pouvoir faire une transmutation en épargne longue, financer les établissements financiers et les banques, financer le secteur agricole, être unacteur important dans le développement des Bâtiments et Travaux Publics (BTP), financer les Petites et Moyennes Entreprises (PME) et Petites et Moyennes Industries ( PMI), être un acteur sur le marché des capitaux (création de BNI Finances et BNI Gestion). Notre économie nationale a fonctionné avec un seul bras, le marché monétaire. Le marché financier est très peu sollicité. Or c'est là qu'on peutmobiliser des ressources longues. On s'étonne qu'on ait pu développer notre pays jusqu'à ce niveau sans recourir à ce marché. Donc il y a quelque chose à faire. C'est un grand challenge pour nous. Enfin dernière mission, la gestion pour le compte de l'Etat de certains fonds. Environ 12 fonds dont le fonds social de l'habitat, le CDMH, le fonds hévéa, le fonds pour l'environnement, etc.
La BNI estdonc une banque qui fonctionne selon les règles en vigueur, elle est contrôlée par la Commission Bancaire, les Commissaires aux Comptes. Votre gestion est passée au crible. Nous ne sommes pas une caisse noire pour l'Etat comme une certaine opinion a voulu le faire croire. Cela n'est pas possible car ici si vous sortez 5F, il faut le justifier. La délation, la diffamation, ce n'est pas sérieux. Jecrois que ça relève plus de l'ignorance que du fait.

La BNI restructurée, de nouvelles activités, de nouvelles missions. Aujourd'hui, qu'est-ce que vous avez pu réaliser. Quel est l'état de santé de la BNI ?
Nous avons mis en œuvre tous nos chantiers. Je vous parlais tantôt de la création de BNI Finances et de BNI Gestion. En ce qui concerne les secteurs d'activité, nous avons investi defaçon importante dans le secteur de l'agriculture, le café-cacao. Du point de vue des concours à l'économie, c'est près de 600 milliards que nous avons mobilisé pour les Petites et Moyennes Entreprises (PME), Petites et Moyennes Industries (PMI) et même de grandes entreprises de la place, la SIR, la SOTRA, des concours également importants au Trésor Public pour lui permettre de respecter sesengagements vis-à-vis des travailleurs, de la BAD ou de la Banque Mondiale.
Du point de vue de nos résultats, nous étions à un déficit de 9, 4 milliards de francs CFA, quand nous avons pris fonction en 2001, de 2002 à 2004, nous avons enregistré des résultats bénéficiaires. De 2004 à 2007, résultats déficitaires. La raison : les 2/3 des prêts de nos portefeuilles étaient faits sur l'Etat et toutes nos...
tracking img