La terreur de 1789

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (298 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La Terreur est le nom par lequel on désigne deux périodes de la Révolution française de juin 1793 à juillet 1794, au cours desquelles la France est gouvernée par un pouvoir d’exceptionreposant sur la force, l’illégalité et la répression elle est principalement politique et répressive.
Quels changements la Révolution française subit-elle pendant la Terreur ?Comment est organisé la Terreur?

Afin de pallier les suites du coup d'Etat populaire du 2 juin et de rallier les départements insurgés, la Convention se hâte de rédiger et de décréterune constitution démocratique, qui est connue dans l'histoire sous le nom de Constitution de 1793 et qui ne fut jamais mise en activité. Les échecs des armes françaises amènent la chute dupremier comité de Salut public, où Danton était prépondérant, et l'établissement da second comité, qui sera bientôt sous l'influence de Robespierre. Le 13 juillet, le conventionnelMarat est assassiné par Charlotte Corday : cet événement, coïncidant avec les périls extérieurs, décide la Convention aux mesures les plus extrêmes. Elle décrète, le 1er août queMarie-Antoinette sera traduite au tribunal révolutionnaire.Le pouvoir est alors exercé par les Montagnards. Le gouvernement est assuré par un Comité de salut public de 14 membres élus chaque moispar la Convention. Robespierre, Couthon et Saint-Just (souvent en mission) dirigeaient la politique générale, Barère avait en charge la diplomatie, Carnot la guerre, Saint-André, Lindet,Prieur de la Marne et Prieur de la Côte d'Or se partageaient l'intendance tandis que Collot d'Herbois et Billaud-Varenne s'occupaient des problèmes intérieurs. Le Comité de sûretégénérale observait également une grande stabilité autour de Amar, David, Vadier et Lebas. Les six derniers ministres furent supprimés le 1er avril 1794 et remplacés par douze commissions.
tracking img