La totalitarisme

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1707 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le terme de totalitarisme est apparu pour la première fois en 1928 dans la revue intellectuelle « La Revue Nouvelle » et il est repris peu après par Benito Mussolini, le Duce du fascisme italien, pour désigner son propre régime.
Ce terme est rétroactif car aujourd'hui il englobe au moins trois modèles d'expériences de régimes : le fascisme allemand d'Hitler, le fascisme italien de Mussolini etle communisme stalinien.

L'expérience hitlérienne ainsi que l'expérience stalinienne ont marqué la conscience de l'humanité et remis en cause la croyance en un progrès constant de l'humanité. Ces deux régimes ont tenté d'abolir l'individu pour le soumettre totalement à la société organisée en fonction d'une idéologie. Le totalitarisme est le concept qui caractérise ces deux Etats et qui signalela rupture de ces régimes avec les formes de dictatures traditionnelles.

Qu'est-ce que l'idéologie totalitaire ? Peut-être est-ce tout bonnement le nihilisme revisité sous l'égide du nazi.
Cette thèse nous paraît simpliste et réductrice. En revanche, il est vrai que la singularité de chacun est annihilée, son esprit endoctriné.
Pour le mouvement stalinien, issu de la révolution, il s'agissaitde construire «le régime le plus humain que l'histoire eut jamais connue (…) où tous les hommes pourraient accéder à l'humanité». Pour les nazis, arrivés au pouvoir par la voie électorale, la finalité était le triomphe de la race aryenne, la soumission intellectuelle au déterminisme biologique et l'expansionnisme (conquête de l'espace vital : Lebensraum). Le but subliminal du totalitarismeconsisterait peut-être à «inculquer à l'individu la conviction que le parti (…) est tout, que rien ne saurait exister sans lui»

Tout d'abord le stalinisme est issu d'une idéologie préexistante, le socialisme de Marx. Elle s'applique ainsi avec Marx et Lénine avant Staline, mais aussi après lui avec ses successeurs. Le but de cette idéologie est l'établissement d'une meilleure économie et de l'égalitédes citoyens. Il s'agit alors d'une idéologie quelque peu réalisable et réaliste. Au contraire, le nazisme de Hitler ne tient que par le charisme de cet homme. Il fait naître cette idéologie et ce régime nazi totalitaire. Cependant, ce dernier ne survivra pas à la mort de son créateur. De plus, l'objectif de cette idéologie était d'éliminer différentes races afin d'obtenir un espace vital assezgrand sur le monde entier pour les aryens. Il s'agit par conséquent d'une voie irréalisable.
Il faut aussi ajouter que le stalinisme a laissé la bureaucratisation en place même si elle n'avait lieu que dans le « politikburo ». Hitler, lui, a mis fin à cette bureaucratisation en faisant surtout des allocutions et des discours, et en rédigeant de moins en moins des décisions prises. Labureaucratisation est pourtant un élément constitutif d'un Etat. Elle s'accompagne des monopoles fiscaux et de la violence légitimes nécessaires à la formation d'un Etat, monopoles dont ne se sont pas privés ces deux Etats totalitaires.

« “L'Etat, c'est moi” est presque une formule libérale, comparée au totalitarisme de Staline ». Léon Trotski s'attaque ici ouvertement au régime stalinien, et exprime alorsl'idée que le totalitarisme est un régime qui ne se contente pas de centraliser les pouvoirs mais désire contrôler l'ensemble des aspects de la société.
Le totalitarisme peut donc se définir d'un point de vue général comme étant une forme spécifique de domination qui vise à l'hégémonie idéologique, sociale et politique d'un parti unique et qui s'emploie à épurer la société des éléments considéréscomme nuisibles.

Hannah Arendt est née le 14 octobre 1906 à Linden en Allemagne. Elle se définissait avant tout comme une “Femme juive mais pas Allemande”.
Un extrait de Les Origines du totalitarisme, du troisième volume, “Le système totalitaire”, rédigé en 1951. Dans ce volume, elle nous montre les caractéristiques propres au totalitarisme, perçu comme un réel mouvement se plaçant sur un...
tracking img