La tulipe

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (318 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Les «POILUS» Québécois de 1914-1918, est un ouvrage écris par Pierre Vénnat, un journaliste à La Presse, qui était passionné d’histoire militaire. Les historiens canadiens ont négligés de parlerde la participation du Canada français durant la première guerre mondiale, alors dans cet ouvrage, Pierre Vénnat remet les pendules à l’heure en parlant des québécois et leur participation pourl’Angleterre durant la première guerre mondiale, mais Pierre Vénnat ne se limita pas seulement qu’à parler du 22e régiment (seul régiment d‘infanterie canadienne qui est entièrement francophone), maisaussi des autres Canadiens français qui sont allés au combat et qu’ils ont longtemps été associer au Français (poilus). D’après Pierre Vénnat, «Si les dirigeant militaires anglophones de l’époqueavaient mieux compris les aspirations des francophones, la participation des nôtres à ce premier conflit d’envergure mondiale aurait encore été plus considérable».

Le livre La première Guerremondiale écrit par Jean-Jacques Becker, parle d’un autre aspect intéressant de la guerre, mais oublier; Cet ouvrage parle des populations en guerre, de leurs changement de mentalités, mais surtout, ilest important de préciser que cette première guerre mondiale et ceux malgré la tragédies a ouvert les horizons; Les métropoles qui autre fois traitaient leurs colonies comme des moins-que-rien ontdécouvert d’autres visages de leurs colonies à force de partager les mêmes régiments durant la guerre. «Avant 1914, on estime que la participation des colonies à la guerre sera limitée puisqu'oncroit à un affrontement de courte
durée. Les Français d'outre-mer et ceux des «vieilles colonies» (les Antilles, la Réunion, la Guyane, Saint-Pierre et Miquelon,
Inde, Océanie et les «quatrecommunes» du Sénégal) répondent à la mobilisation dans les mêmes conditions, les mêmes
proportions et le même état d'esprit que ceux de la métropole (environ 130 000 hommes sur 1,5 million...
tracking img