La turquie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1745 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Turquie : point sur la situation économique et financière
Actualisation au 17 avril 2007
© MINEFI – DGTPE
Prestation réalisée sous système de management de la qualité certifié AFAQ ISO 9001

Un redressement économique encore inachevé
1. Le redressement économique du pays, amorcé après la crise de 2001, est impressionnant mais reste fragile

Après 1994 et 1999, la Turquie a connu unenouvelle crise particulièrement sévère en 2001 : dépréciation de la livre de 50%, effondrement du système bancaire, forte récession (-7,5% PIB). Soutenu par le FMI, le pays a connu un remarquable redressement à partir de 2002, avec une croissance moyenne du PIB de 7,8% sur la période 2002-2005. Au printemps 2006, les turbulences enregistrées sur les marchés sont néanmoins venues rappeler que l’économieturque restait fragile et très exposée aux retournements de la conjoncture internationale. La croissance s’est néanmoins maintenue à un niveau élevé (6,1% PIB). Les résultats enregistrés en matière de lutte contre l’inflation ont été impressionnants : 7,7% en 2005, après 9,3% en 2004, 18,4% en 2003, 29,7% en 2002 et 68,5% en 2001. Depuis le 1er janvier 2006, la Banque centrale de Turquie met enœuvre un système de ciblage de l’inflation. L’objectif de 5% fixé pour 2006 a été manqué, l’inflation s’établissant tout juste sous la barre des 10% (à 9,65%) en glissement annuel, en dépit de hausses de taux successives (+425 pdb en juin et juillet), et l’objectif de 4% fixé pour 2007 paraît hors d’atteinte. Sous la pression du FMI, les autorités turques poursuivent une politique budgétairerigoureuse : surplus primaire de 6,2% du PIB en 2005 et 6,6% en 2006, déficit budgétaire réduit à 1,7% en 2005 et 0,7% en 2006, après 7,1% en 2004. L’objectif d’excédent budgétaire primaire de 6,5% PIB a été reconduit pour 2007. Il sera plus difficile à atteindre en période électorale. Compte tenu du système de change flottant, la livre turque joue un rôle de variable d’ajustement. Ce dernier n’esttoutefois pas total en raison des nombreuses interventions de la Banque Centrale sur le marché des changes (mobilisation de 2 Mds USD lors de la crise du printemps et achats réguliers de dollars depuis 2002). La tendance à l’appréciation de la livre s’est poursuivie jusqu’au retournement du printemps 2006. Entre son plus haut du 3 mars 2006 et le 20 mars 2007, la livre turque a perdu 20% par rapport àAMBASSADE DE FRANCE EN TURQUIE SERVICES ECONOMIQUES EN TURQUIE - MISSION ÉCONOMIQUE D'ANKARA

Turquie : point sur la situation économique et financière – © MINEFI - DGTPE

17/04/2007

l’euro et 7% par rapport au dollar. La livre semblait s’être stabilisée fin 2006 mais elle a enregistré un nouveau recul important le 27 février, à la suite de la chute de la bourse de Shanghaï, preuve dela forte sensibilité de la livre turque à la conjoncture internationale. 2. Les réformes structurelles doivent être poursuivies

Plusieurs secteurs ont été libéralisés (électricité, transport aérien domestique, télécoms) avec mise en place parallèle d’autorités de régulation indépendantes. Le secteur bancaire et financier a connu une réforme d’envergure avec la création d’une supervision bancaireet le statut d’indépendance opérationnelle accordé à la Banque Centrale. La crise de 2001 s’est également traduite par la disparition des établissements de crédit les plus fragiles et par l’adoption des ratios de solvabilité internationaux (Bâle II). Le secteur devrait connaître de nouvelles restructurations (privatisations et fusions) susceptibles d’accroître encore davantage le poids desinvestisseurs étrangers (la part des intérêts étrangers dans le secteur bancaire a atteint 13,1% en 2006). D’autres réformes sont attendues, et tout particulièrement celle de la sécurité sociale, cruciale pour le programme avec le FMI, et celle de la fiscalité , rendue indispensable par le faible montant des ressources fiscales de l’Etat (24,5% PIB en 2006, en légère augmentation par rapport à 2005...
tracking img