La vie est un songe

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1870 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 avril 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
LA VIE EST UN SONGE
Dans cette pièce, le prestigieux dramaturge espagnol, Pedro Calderon de la Barca (1600-1681) illustre l'idée typiquement baroque selon laquelle les certitudes ou vérités humaines sont des illusions au regard de Dieu, unique réalité ferme et constante. Un horoscope a prédit au roi de Pologne, Basyle, que son fils Sigismond deviendrait un tyran sanguinaire : il l'a donc enfermédans une tour. Après quelques années, le roi cherche à vérifier la prédiction et libère Sigismond, sans que celui-ci s'en rende compte, grâce à une potion soporifique. Mais celui-ci commet des méfaits et est à nouveau conduit en prison, toujours sous l'effet d'un narcotique. À son réveil, le personnage se confie à Clothalde, son précepteur et geôlier. Il se demande s'il a vécu ou rêvé, soulignantainsi la parenté entre la vie et le songe.
"Dans ce monde, en conclusion, chacun rêve ce qu'il est, sans que personne ne s'en rende compte. Moi, je rêve que je suis ici, chargé de ces fers, et j'ai rêvé que je me voyais dans une autre condition plus flatteuse. Qu'est ce que la vie ?-une fureur. Qu'est ce que la vie ?-une illusion, une ombre, une fiction, et le plus grand bien est peu de chose,car toute la vie est un songe, et les songes même ne sont que songes. " (" La vie est un songe", Calderon)

Le vieux Roi Basilio a fait enfermer son fils Sigismond dès sa naissance donnant foi à un oracle qui avait prophétisé que son héritier deviendrait un tyran, un monstre, qui ferait ployer la Pologne sous le poids de sa cruauté. L'importance de l'intrigue est somme toute relative. Au delà desfigures de style et des jeux de scènes, l'intérêt premier de la pièce est sa signification. Car celle qu'on a souvent taxée (à tort ?) de philosophie recèle une réflexion profonde de Calderon sur l'Homme et l'Existence, l'Être et le Néant.

L'épopée de Sigismond illustre en fait l'existence des hommes et leur quête de Sens. Un récent court-métrage le déclamait ainsi : " chacun cherche sonchat ".Tous les hommes cherchent du sens à leur existence. Calderon se penche sur ces tréfonds de l'âme humaine et son héros représente ici l'humanité toute entière. La vie est un songe se fonde sur un paradoxe initial auquel Sigismond répond à la fin de la pièce. Basilio pour déjouer le destin, enferme celui qui deviendra un monstre dans une tour où il erre comme un fantôme enchaîné et vêtu de peauxde bêtes poussant de lugubres plaintes. Si Sigismond est devenu une bête féroce ce n'est pas en raison d'un quelconque dessein conçu par l'infini mais bel et bien parce que son père a fait de lui l'animal qu'il est devenu. Il n'y a pour Calderon ni Destin ni Fatalité, il n'existe aucun Absolu qui décide de nos vies. Nous ne sommes et ne devenons que tels que la vie nous forge. Rien n'est donnéd'avance.

Ajouté à ce constat la perméabilité latente dans La vie est un songe des frontières entre rêve et réalité, on comprend qu'il n'existe pas de Vérité en soi. Le réel n'existant donc pas, il serait vain d'y chercher un sens : c'est la croyance en l'Absurde chère à Camus, pourquoi ferrer du sens de façon stérile dans un monde par essence vain tant il est vrai qu'il n'existe pas en lui-même,qu'il n'est que le produit de la juxtaposition hasardeuse de plusieurs éléments, qu'il n'est que le fruit de la Contingence.

Il faut maintenant souligner l'échec de la prophétie qui annonçait un tyran et qui voit le couronnement d'un Roi juste et généreux. Outre le fait qu'il n'existe pas de Fatalité, Calderon nous montre qu'il n'existe pas de Nature humaine. Sigismond croit rêver, mais pourse flatter de sa propre image et pour continuer à jouir de ses chimères, il se fait défenseur de la vertu et apôtre de la noblesse. L'Homme n'est que ce qu'il veut être, aucune épée de Damoclès ne pèse sur nos têtes foetusiennes. Sartre dirait : " L'Existence précède l'Essence ".
Par ailleurs, ne pas croire en la Fatalité, ne pas s'abandonner à l'arbitraire du destin responsabilise l'Homme qui...
tracking img