La vie est un songe

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (886 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Texte 1 : J Vallée des Barreaux ( 1589- 1673), Œuvres poétiques, La vie est un songe

Tout n'est plein ici bas que de vaine apparence,
Ce qu'on donne à Sagesse est conduit par le sort,
L'on monteet l'on descend avec pareil effort,
Sans jamais rencontrer l'état de consistance.

Que veiller et dormir ont peu de différence,
Grand maître en l'art d'aimer, tu te trompes bien fort
En nommantle sommeil l'image de la mort,
La vie et le sommeil ont plus de ressemblance.

Comme on rêve en son lit, rêver en la maison,
Espérer sans succès, et craindre sans raison,
Passer et repasser d'uneà une autre envie,

Travailler avec peine et travailler sans fruit,
Le dirai-je, mortels, qu'est-ce que cette vie ?
C'est un songe qui dure un peu plus qu'une nuit
Etude du texte. LA n° 1

Letxt est un sonnet, à cette époque, le sonnet est consacré à la célébration des sentiments personnels sur un mode lyrique.
Le texte de Jacques Vallée des Barreaux sans être complètement lyrique sembleà la première lecture faire l’état d’une certaine tristesse nait de la constatation suivante, notre vie est fondée sur des apparences trompeuses :  « tout n’est plein ici bas que de vaineapparence ».
Autrement dit, le poète semble regretter de ne pas pouvoir s’arrêter sur qq dont il pourrait être sûr, qui pourrait le sécuriser.
De là naitrait une certaine tristesse : on parle de « vaineapparence », d’un homme «  conduit par le sort », de «  mort »
Cette tristesse peut sans doute aussi trouver son explication si l’on observe plus attentivement le premier quatrain. La répétition des mêmessonorités à la rime, le rythme également régulier qui confère une dimension monotone au texte et rapproche le poème du lyrisme.
Toutefois, ces coupes permettent aussi de mettre en relief les idéesexprimées dans le premier quatrain :
« tout n’est plein ici bas » la vie terrestre n’offrirait qu’un seul constat ( on notera le pronom indéfini à l’attaque dont le sens est amplifié par l’adjectif...
tracking img