La vie politique en france de 1852 à 1889

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1225 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Histoire-Géographie
~
Composition

Sujet: La vie politique en France de 1852 à 1889. ( Pas d'énumérations, comprendre comment on pourrait définir cette politique )

Entre 1852 et 1889, grâce à de nombreux combats, les français ont acquis des droits sociaux en France. On pourrait définir la politique de cette période de politique de progrès,« d'acquisitions sociales ». Quels ontété ces progrès ? Nous étudierons les différentes étapes de la mise en place de la troisième république avec dans un premier temps l'autoritarisme de 1852, en second lieu la commune de Paris. Enfin nous expliquerons la mise en place de la troisième République et son intégration dans la société.

* *
*

En 1852,Napoléon Bonaparte est empereur du second empire. Il avait été élu en 1848 sous la république, premier président. Mais de tendance monarchiste, il fait un coup d'état en 1851 sans réaction du peuple de Paris. Il fait rédiger une nouvelle constitution qui va renforcer le pouvoir exécutif. En effet, l'empereur dispose de l'initiative des lois qui sont enregistrées par les chambres et le sénat. Lessénateurs sont choisis par l'empereur … Il peut s'adresser directement au peuple en contournant le parlement par plébiscite. Par ce système il n'a donc aucune opposition politique. Petit à petit, il va aussi instaurer une politique autoritaire en supprimant les libertés. En effet il supprimera la presse, et fera même exiler des opposants comme Victor Hugo. Dans les universités on interdit certainscours, notamment l'histoire jugée trop dangereuse. Mais à partir de 1860, le régime s'assouplit pour plusieurs raisons. Premièrement, l'empereur est contesté en France par des catholiques car il envoie de l'argent et des hommes en Italie, pour la guerre entre le pied-mont et la papauté. Il est contesté ensuite par des industriels après avoir accepté la politique du libre échange.
Petit à petit vase voir constituer une opposition dans le pays. C'est pourquoi Louis Napoléon Bonaparte va essayer de s'appuyer sur le petit peuple en accordant le droit de grève aux ouvriers en 1854 et donne la possibilité de pouvoir être aidé financièrement pour les ouvriers. De plus, la presse a de nouveau l'autorisation de s'exprimer. Ce régime prend fin par une politique étrangère désastreuse. L'expéditionmexicaine et la guerre contre la Prusse ont été un désastre. En 1870 le régime abdique après la défaite à Sedan contre la Prusse. La situation est dramatique car les français ont perdu la guerre, mais elle continue. Les Prussiens sont en France et il n'y a plus de régime. On proclame donc la république. La 1er Septembre 1870 la république est instaurée mais il reste un problème. Il faut arrêter laguerre et prendre des décisions.

* *
*

Après la défaite de Sedan l'armée prussienne se dirige vers Paris. Léon Gambetta, un républicain part en province pour soulever des armées et empêcher les prussiens d'atteindre Paris. Mais c'est un échec, lesarmées françaises sont une nouvelle fois vaincues. Le gouvernement se voit dans l'obligation de négocier avec la Prusse. A partir de ce moment là va se constituer une commune insurrectionnelle de la ville de Paris qui veut continuer la guerre. Mais en 1870, la ville est assiégée par les prussiens qui attendent une négociation. Cette commune n'est pas reconnue est acceptée par le gouvernement. Uneguerre civile entre les français éclate. Il y a ceux qui veulent négocier et les parisiens. Les prusses restent spectateurs, ils n'interviennent pas. Thiers, qui est a cet époque chef du gouvernement, décide de s'exiler et s'installe à Versailles à 13 km de Paris. Versailles est le symbole de la monarchie absolue, les parisiens ont encore l'impression d'être abandonnés. En Janvier 1870, le...
tracking img