La vie politque francaise apres 1945

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1957 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Chapitre 2 : L’évolution politique de la France depuis 1945

I. La 4e République : « la mal-aimée »
A. Les temps du tripartisme : 1944-1947
1. La reconstruction

1944 : Gouvernement Provisoire de la République Française (GPRF) avec De Gaulle.
Réformes importantes pour moderniser le pays :
- nationalisation du secteur privé de l’éco : banques, assurancescréation de EDF-GDF suite à la collaboration durant la guerre.
- Réformes sociales : Sécurité Sociale & allocations familiales.
- Droit de vote pour les femmes en 1946

2. Naissance de la 4e République

Avril 1945 : Assemblée Constituante (assemblée ayant pour objectif de donner une nouvelle constitution au pays). Deux idées s’opposent :
- De Gaulle désire une nouvellerépublique
- Les partis politiques comme la SFIO désirant une république comme la 3e
Janvier 1946 : discours de De Gaulle à Boyeux pour un régime avec un exécutif plus fort
Octobre 1946 : Nouvelle Constitution = 4e République, régime parlementaire avec un parlement tout puissant et un président avec les pouvoirs limités.

3. Le tripartisme

= nom donné à l’alliance formée par 3principaux partis lors de l’élection de l’Assemblée Constituante, cela permet le vote de la Constitution de 1946.
➢ Parti Communiste Français (PCF) de Maurice Thorez, Extrême Gauche = 30% en 1946
➢ SFIO (PS) de Léon Blum, Gauche
➢ Mouvement Républicain Populaire (MRP), parti centriste
1947 : Vincent Auriol élu président (socialiste), P.Ramadier élu 1er ministre…Gouvernement de coalition. Politique du gouvernement dénoncée par les communistes.
Mai 1947 : ministres communistes renvoyés par Ramadier. Fin du tripartisme.

B. La stabilisation du régime : 1947-1954
1. La 3e force

Après mai 1947 : nouvelle alliance, avec le SFIO, le MRP et divers partis modérés, représentant 75% de l’Assemblée, pour soutenir le régime face à l’opposition des communisteset du RPF (parti créé par De Gaulle). Forte instabilité ministérielle : 9 gouvernements entre 1947 et 1951.
1947 : grèves sous l’instigation du PC et de la CGT, l’armée est mobilisée en 1948.

2. Le retour de la droite

1951 : élections législatives remportés par la 3e force, mais a eu la fin de la 3e force suite à l’éclatement de la coalition après les lois Barangé (aides à toutes lesécoles primaires).
Mars 1952 : Antoine Pinay, 1er chef du gouvernement, populaire par ses mesures éco (redresser budget français, maîtriser l’inflation…)
Décembre 1952 : il est renversé, car il est trop populaire donc il démissionne.

3. Un régime impuissant face aux crises

Impuissance de la 4e République face aux diverses crises (sociales, coloniales, échec de la CommunautéEuropéenne de Défense (CED)...).
➢ 1952 : Traité de la CED, projet qui divise les français et qui est rejeté en août 1954 par le Parlement.
➢ 1955 : Allemagne intègre l’OTAN et est réarmée

C. Comment meurt une république ?
1. Le sursaut Pierre Mendès France (PMF)

PMF est sûrement l’homme politique le plus populaire de la 4e République. Il a été ministre en 1938.1944 : il rentre dans la résistance, après s’être fait arrêté en 1940 et s’être évadé, et devient ministre du GPRF.
⇨ De juin 1954 à février 1955, il est Président du Conseil. Son programme : redressement éco, accélération de l’Europe, paix en Indochine, retour au calme au Maghreb, revendication d’une plus grande large de main d’œuvre pour l’exécutif.
Il est 1er ministre et ministre desaffaires étrangères, il innove de façons de gouverner avec des discours à la radio et des voyages en provinces.
⇨ Juillet 1954 : il signe les Accords de Genève, paix en Indochine.
1956 : il réussit à négocier l’indépendance tunisienne.
⇨ Février 1955 : PMF ambitionne une solution à la guerre d’Algérie, ce qui sera une des raisons de la chute de son gouvernement, la seconde étant...
tracking img