La ville de chaux

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (900 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 mars 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
INTRO : Les débuts de Ledoux
Formation et premiers travaux :

Claude-Nicolas Ledoux (1736-1806) est considéré comme l’une des figures les plus marquantes et les plus originales de l’histoire del’architecture. D’origine champenoise, il fait ses études à Paris, puis commence sa propre activité d’architecte à partir de 1762. Il construit notamment des fontaines, des écoles, des presbytères, desponts et des églises. À partir de 1764, il effectue de nombreux travaux pour la noblesse : construction d’hôtels particuliers, de châteaux et du pavillon de Mme du Barry, favorite de Louis XV, àLouveciennes.

Le chef-d'oeuvre de Ledoux

La ville idéale selon Ledoux. Ledoux devient architecte du roi en 1773. L’année suivante, il commence les travaux de la Saline royale d’Arc-et-Senans,chef-d’œuvre aujourd’hui classé au patrimoine mondial de l’humanité. Il ne s’agit plus pour Ledoux de concevoir un édifice isolé, mais d’imaginer et d’articuler un ensemble de bâtiments, dans une démarched’aménagement de l’espace où se mêlent esthétique et utilité. C’est l’une des plus grandes œuvres de Ledoux, qui y exprime ses idées avec force et originalité.
UTOPIE ?
Il imagine les plans de la villede Chaux, censée être construite aux abords de la Saline, en prévoyant à la manière des urbanistes modernes tous les bâtiments nécessaires à la vie d’une communauté (temples, académies, bainspublics…) la Saline royale d’Arc-et-Senans ne comprenait que les bâtiments du demi-cercle antérieur et du diamètre: au centre, le pavillon contenant l'administration, l'appartement du directeur et la chapelle;de part et d'autre, sur le diamètre, les ateliers de fabrication ; sur le demi-cercle, quatre bâtiments contenant les logements et ateliers secondaires des ouvriers, sauniers, berniers, forgerons ettonneliers; au centre du demi-cercle, l'entrée. Le plan circulaire de la ville de Chaux est emprunté aux villes idéales du XVIe siècle. . Il conçoit ces édifices sans restreindre son...
tracking img