La ville de demain

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 15 (3626 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Avec la révolution industrielle et l’essor du capitalisme en Europe, les besoins de main-d’oeuvre
dans les usines provoquent un mouvement migratoire des campagnes vers les villes. Nombre de
paysans sont coupés de leurs racines et viennent alimenter un prolétariat urbain connaissant souvent
des conditions de vie misérables (insalubrité, pénibilité du travail, habitat dégradé…). Le taux demortalité dans les villes est alors nettement supérieur à celui des campagnes.
Ce mouvement de concentration urbaine s’est poursuivi au XXe siècle, dans les pays développés
aussi bien que dans les pays du Tiers-Monde, au point qu’on peut recenser de plus en plus de
mégalopoles dépassant les 10 millions d’habitants. L’urbanisation anarchique et incontrôlée dans
les PVD a produit des villes où lamajorité de la population connaît des conditions d’existence très
dégradées (ni eau courante, ni électricité, ni installations sanitaires). C’est le cas à Sao Paulo au
Brésil, mégalopole de 12 millions d’habitants, où 80% d’entre eux vivent dans un état de précarité
extrême. La majorité de la population des pays développés vit aujourd’hui dans les villes (c’est le
cas de 3/4 de la populationfrançaise par exemple). En 2003, la population urbaine mondiale s’élève
à 3 milliards de personnes et on prévoit qu’en 2007, le seuil de 50% de la population mondiale
vivant en milieu urbain sera franchi.
Les villes constituent donc des concentrations de populations (densité, étendue plus importante que
dans les villages), dont l’activité n’est pas essentiellement agricole et qui regroupentégalement la
plupart des activités humaines (habitat, commerce, industrie, institutions culturelles, politiques et
administratives).
S’interroger sur la ville de demain nécessite dans un premier temps de faire le bilan de l’évolution
de la ville à l’époque moderne, avant d’envisager ses perspectives d’avenir. Le cas des villes des
PVD ne sera pas abordé, l’étude sera centrée sur les paysdéveloppés.
Quels grands problèmes rencontrent les villes à l’époque moderne ? Quels sont les défis qui se
présentent à elles ? le mouvement de concentration urbaine va-t-il se poursuivre et selon quelles
modalités ? Comment vont évoluer les villes dans un avenir proche ? Quelles sont les tendances
déjà perceptibles actuellement ?
Les villes affrontent depuis quelques décennies des problèmes variés liésà leurs diverses
composantes humaines et matérielles (habitat, commerces, industries, institutions, population,
infrastructures, réseaux de transport et de communication) ; les projets d’avenir visent à corriger les
imperfections du présent.
Les villes modernes sont confrontées à tout une série de problèmes liées à leurs composantes
humaines et matérielles, qui peuvent être regroupés en 3domaines : l’environnement, l’habitat, la
présence de l’homme dans la ville.
Les problèmes d’environnement sont particulièrement exacerbés en milieu urbain. L’éloignement
domicile-travail a engendré une circulation automobile conséquente, avec son cortège de
congestions urbaines (les fameux « bouchons ») et d’accidents. Les temps de transport se sont
considérablement allongés : il n’est pas rarede passer de deux à trois heures par jour dans les
transports, tout particulièrement en région parisienne où le problème atteint son paroxysme. Or la
circulation automobile est une des causes principales d’un des plus grands problèmes
environnementaux des temps modernes, le réchauffement climatique, qui menace la planète entière.
Elle est également responsable des problèmes de santé engendréspar la pollution de l’air ; qui
affectent tout particulièrement les enfants, avec comme conséquence des bronchites, rhinites etc.. à
répétition.
La concentration d’industries polluantes dans certaines villes (Lyon, Grenoble) ou à leur
périphérie accentue la pollution ambiante.
Les habitants des villes sont également confrontés à une pollution sonore inévitable. Elle est due
bien sûr à...
tracking img