La violence entre dans roman jean barbe

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (883 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Jean Barbe ( 1962 - ), écrivain et journaliste Québécois, est le célèbre auteur du roman "Comment devenir un ange". Anne Hébert, écrivaine, poète et scénariste Québécoise, est l'auteure de lanouvelle littéraire " Le Torrent". Les personnages de ses deux œuvres vivent certains événements semblables qui m'amènent à comparer la violence vécue par deux des actants de ces romans dans leur enfanceainsi que les répercussions apportées dans leur vie. Pour ce faire, j'analyserai la forme de contrôle exercée sur chacun et les échos de cette violence à long terme pour enfin, déterminer s'ils ont gérécette brutalité de façon similaire.

Tout d'abord, Patrick et François sont tous les deux contrôlés par de la violence physique. Quant à Patrick, les disciples de l'amour éternel l'ont contrôlé enlui faisant subir de mauvais traitements afin de le punir :

" Ici, on ne touchait Patrick que pour le punir, par l'entremise d'une courroie de cuir. "

Le paronomase compris dans les mots"punir" et "cuir" exprime bien l'association entre la punition et la courroie de cuir. Chez les disciples, le cuir n'était pas considéré comme un luxe mais il représentait un signe de sanction pour Patricket ses frères. De plus, les disciples imposeraient à Patrick, s'il resterait pour son seizième anniversaire, à commettre des actes de violence :

" À compter de demain, il pourrait agir commecertains grands frères et humilier dans leur chair les plus jeunes disciples en leur infligeant la douleur du sexe."

Cette métaphore ( comparant : chair, comparé : au plus profond d'eux), démontre àquel point les disciples mortifient les jeunes par une telle violence, qu'ils sont blessés au plus profond de leurs entrailles. Tout comme Patrick, François a aussi vécu de la violence lors de sonjeune âge par le contrôle qu'exerçait sa mère sur lui. Entre autre, lorsqu'il lui affirme qu'il ne retournera plus au collège :

" Je me dis que c'est probablement ainsi que la haine et la mort me...
tracking img