La violence et l'enseignant

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2046 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Alors que les états généraux sur la sécurité à l’école se sont tenus pour la première fois à Paris les 7 et 8 avril 2010, les violences à l’école font l’objet, depuis 20 ans, d’une médiatisation importante. L’information se focalise sur les actes les plus graves qui entraînent des conséquences dramatiques, mais qui restent cependant rares. Ainsi, les violences les plus courantes secaractérisent-elles par une succession d’atteintes légères répétées, verbales ou physiques. Quelle que soit leur gravité, ces violences sont vécues au quotidien par l’enseignant dont on pourrait penser qu’il les subit dans l’isolement de sa salle de classe.
Pour faire face à ce phénomène devenu fait de société, l’enseignant doit être accompagné, dans l’établissement, d’une équipe pédagogique stable et unie. Ildoit également s’appuyer sur la collaboration des parents et des élèves qu’il faut nécessairement responsabiliser. De même, l’enseignant doit être soutenu par des mesures politiques efficaces de lutte contre les violences à l’école afin de « sanctuariser » les collèges et lycées les plus touchés.
C’est pourquoi il convient de développer les différents points selon lesquels l’enseignant nepourra être efficace dans sa mission qu’en sollicitant les différents acteurs de la vie scolaire pour parvenir à limiter la violence à l’école, avant de consacrer une étude sur la nécessité d’une politique concrète de mesures de sécurité adaptées à la vie scolaire.

L’enseignant est investi d’une mission d’éducation indispensable aux jeunes. Il doit de plus lutter contre les violences dont il peutêtre le témoin, la victime, l’auteur. Cette lutte ne peut être menée qu’avec l’implication des autres acteurs et partenaires de la vie scolaire.

Au sein d’une équipe solidaire, l’enseignant doit pouvoir trouver le soutien nécessaire à la lutte contre la violence en s’appuyant sur l’expérience de ses pairs et la cohérence des règles imposées par la direction de l’établissement. Sa tâche doit setrouver facilitée par la contribution des parents d’élèves dans leur tâche d’éducation, voire des élèves eux-mêmes qu’il faut responsabiliser en les sensibilisant aux valeurs communes.
L’enseignant est mieux en mesure d’appréhender les faits de violences auxquels il est directement confronté lorsqu’il est intégré dans une équipe unie et stable faisant office à la fois d’accompagnement et de frontuni. C’est encore plus vrai pour les jeunes enseignants nouvellement affectés dans des établissements souvent considérés comme difficiles. Car s’ils sont aptes à transmettre les savoirs à leurs élèves, ces mêmes enseignants peuvent se trouver dans l’impossibilité de « tenir » leur classe dans un contexte de violences qui peut leur échapper parce que non préparés à de telles situations. C’estainsi que l’expérience des plus anciens peut contribuer à la transmission d’un savoir faire et de l’acquisition des compétences relationnelles nécessaires. L’enseignant découvre la nécessité de travailler et de communiquer avec ses collègues. La solidarité entre enseignants au sein d’un établissement est une protection contre la violence.
Aussi, pour que l’enseignant puisse évoluer dans desconditions favorables, ses supérieurs, les personnels de direction et d’inspection, sont formés à l’exercice de l’autorité, à la gestion de crise et à la sécurisation des établissements scolaires. Cette formation doit d’ailleurs être accélérée pour parvenir, à terme, à la formation de 14 000 personnels de direction. L’efficacité de la lutte contre les violences dépend alors des règlements imposés par lesproviseurs et principaux déterminant les procédures qui empêcheront les actes de violences commis par les élèves à l’intérieur ou aux abords directs des établissements, sachant que les collèges et les lycées sont les structures les plus touchées par les actes de violence. Il est régulièrement constaté que les établissements tenant les règlements intérieurs les plus stricts sont ceux les moins...
tracking img