La violence a l ecole

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 16 (3777 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 19 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
|
| |

Sommaire

Introduction 2

I/ La violence à l'école 3

1) La violence entre les élèves

2) La violence envers les professeurs 4

II) Analyse de ce phénomène 5

1) L’éducation

2) La banalisation de la violence 5

Conclusion 8

Annexe 9

Bibliographie 16

IntroductionLa violence est un phénomène qui existe depuis toujours car la nature humaine veut que les hommes soient constamment en rapport de force.
Le mot violence est parfois difficile à définir car trop souvent on la résume à l’emploi de la force physique. Il faut donc en préciser le sens exact. Si la violence suppose en effet l’emploi de la force, cette dernière est en l’occurrence une contrainteobligeant autrui à faire ou à subir ce qu’il ne veut pas et il importe peu, qu’il s’agisse de force physique comme dans un crime, de pression morale comme dans l’intimidation, ou de supériorité intellectuelle comme dans l’escroquerie. En outre, cette force peut agir d’un seul coup ou bien s’exercer par une pression continue. On peut aller jusqu’à dire que la violence est un rapport de force qui peuts’exprimer par le moyen le plus frustre mais aussi par la médiatisation la plus achevée. Malheureusement, ce phénomène est de plus en plus fréquent dans des écoles et sa médiatisation inquiète la société.
I l s’agit donc de savoir si la violence à l’école est le reflet des problèmes de notre société ? Alors que la violence à l’école se fait de plus en plus présente, l’éducation et labanalisation de ce phénomène semblent en être les causes principales.

I/ La violence à l'école
1) La violence entre les élèves

- La violence verbale:
les insultes et les injures semblent de plus en plus fréquentes dans les établissements scolaires. Il s'agit d’une succession de violences souvent répétées et donc très difficile à vivre et traumatisantes pour la victime.1 enfant sur 7 aucollège ou en primaire serait concerné par ces violences verbales.

- La violence physique:
On constate de plus en plus de conflits, de règlements de compte entre les élèves, au sein des établissements.
Cette violence physique peut prendre différentes formes, racket, dégradation des biens, agression physique, sexuelle, tir d'arme à feu, menaces à l'arme blanche…
Le but des violences physiquesest de faire peur, humilier ou exercer un rapport de force.
Ces actions ont des répercussions sur la scolarité en entraînent un manque de concentration et augmentation du taux d'absentéisme....

- La violence dans les jeux:
On peut aussi voir apparaître de la violence sous forme de jeux chez les jeunes dans la cour de récréation
Exemple:
- Les jeux de non oxygénation (Exemple : jeudu foulard...)
- Les jeux « subis » (Exemple: le jeu du taureau qui consiste à s'attaquer à un élève)
- Les jeux volontaires (Exemple: « le petit pont massacreur »qui consiste à frapper le jeune qui a subi un petit pont – ballon qui passe entre les jambes)
- Les jeux visant à reproduire un modèle (Exemple: jeu de catch)

La violence ne se manifeste pas seulement entre lesélèves, les professeurs également sont victimes de ce phénomène.

La violence envers les professeurs

En effet le rapport élève-professeur a beaucoup évolué depuis quelques années. De la provocation aux agressions physiques en passant par les injures, l’élève a bel et bien oublié qu’une relation institutionnelle le liait à son professeur.
On relève depuis plusieurs années de multiplesévénements sur des élèves provocateurs et injurieux envers les professeurs. Entre insultes, rébellion, et coups de couteau les professeurs vivent des moments difficiles.
De plus depuis 4 ans, les élèves utilisent les nouvelles technologies afin de manifester leur mépris et leur violence envers les professeurs.

- L’utilisation des blogs et réseaux sociaux :
Elle porte atteinte à la...
tracking img