La vision de l'homme et du monde-un enterrement à ornans de gustave courbet

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1167 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Un enterrement à Ornans de Gustave Courbet

Gustave Courbet est un peintre français du XIXème siècle, reconnu comme chef de file réaliste en peinture.
Né en 1819 à Ornans, il reçoit un enseignement artistique très jeune avant d'entrer aux Beaux-Arts de Besançon. Il s'installe par la suite à Paris et étudie la peinture espagnole du XVIIIème siècle, en particulier Velasquez.
C'est à partir de1845 que Courbet fait la connaissance d'écrivains tels que Charles Beaudelaire et que le jeune peintre développe son propre style : les premières bases du réalisme.
En 1850, de retour dans sa ville natale, Courbet peint un enterrement à Ornans, qui fait scandale auprès de la critique. Courbet est alors convaincu de l'importance de ce nouveau style, le réalisme, et peint entre autres, deuxtableaux provoquant un nouveau scandale : les baigneuses et la fileuse.
Ses idées révolutionnaires et socialistes le poussent à s'engager politiquement : en 1870, Courbet devient président de la comission des musées et de la Fédération des artistes. Malheureusement, il démissionne en 1871 suite à la destruction de la colone Vendome dont il est partiellement responsable et est emprisonné.
En 1873,Courbet libéré de prison est comdamné à financer la reconstruction de la Colone Vendome par le nouveau président. Celui s'exile alors en Suisse et se consacre à la peinture de portraits et paysages de Suisse.
Courbet meurt en 1877, en Suisse, avant même d'avoir payé sa dette au gourvenement.

Nous nous interresserons à l'un des premiers tableau de Courbet : un enterrement à Ornand, en trois parties: tout d'abbord nous verrons comment ce tableau est découpé verticalement et horizontalement et réprésente la société; ensuite, nous étudirons de quelle façon le peintre provoque le scandale et déclare le réalisme;enfin nous verrons que les idéaux et les sentiments du peintres sont présents dans le tableaux par les allégories et les symboles ...

Dans un premier temps, nous pouvons nousinterreser à la structure particulière du tableau. Celui ci est découpé horizontalement en trois plans : au premier on peut voir la terre et la fosse, au second, la foule assitant à l'enterrement et à l'arrière plan, les falaises de calcaires caractéristiques de la région d'Ornand, la croix de Christ et le ciel sombre surplombant la scène.
Au premier plan, la terre qui apparait nue, et la fosse, sombreet béante où le corps va être enseveli s'oppose clairement à l'arrière plan, où on peut voir les cieux, et auquels la croix du Christ donne de la spiritualité. Un crâne à droite de la fosse peut faire référence au crâne d'Adam qui, enfoui depuis des millénaires, serait sortit de terre pendant l'agonie du Christ. Cette opposition et le crâne font directement référence à la religion, malgrèl'absence d'anges survolant la scène comme on peut le voir sur certaines toiles classiques du XVIIème siècle.
Au second plan, une quarantaine de personnages assitent à l'enterrement dont la plupart ont été identifiés. C'est une sorte de galerie de portraits organisé en trois groupes distincts de personnages : d'une part à gauche, les personnages participant à l'enterrement comme les religieux, (le curé,les enfants de coeurs, les sacristains ...), le fossoyeur, les porteurs ...
D'autre part au centre, certaines personnalités d'Ornans sont présentent, on retrouve des bourgeois, des notables, le maire d'Ornans, des artisants; ainsi que des révolutionnaires qu'on reconnait grâce à leur costume (bas blancs ou bleus, veste à grand col) ...
Enfin à droite, le groupe de femmes où se trouve desmembres de la famille de Courbet (sa mère, sa soeur, sa cousine ...)
Il y a dans cette galeries de portraits une grande diversité sociale puisqu'on y trouve des artisans côte à côte avec des bourgeois aisés. Cette représentation du peuple laisse montrer un engagement vis à vis de la société.

Dans un second temps,il y a dans ce tableau une volonté de provoquer le scandale afin d'afirmer le nouveau...
tracking img