La vision gaulienne de la france

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1409 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La vision Gaullienne de la France

«Toute ma vie, je me suis fait une certaine idée de la France. C'est par ces mots que le mémorialiste à choisi de commencer ses mémoires de guerre ( TOME 1:L'appel). De l'Appel du 18 juin 1940 à la démission du 20 janvier 1946, tout découle de cette « idée ». La France n'est pas en effet pour De Gaulle un simple nom de pays ni appellation hérité de l'Histoire,d'un espace géographique. C'est une réalité charnelle que le Salut comme les deux tomes qui le précède personnifié, héroïse et exigent en culte presque religieux »

I- Une personnification de la France :
La France est un être vivant qui revêt souvent le visage de la même patrie.
→ Un être vivant : Enfant, De Gaulle, dans son imaginaire patriotique, voyait déjà la France en « princesse descontes » ou en « Madone » devenu le chef d'un gouvernement de pays ruiné, il l'avait moins auréolé mais toujours comme un être humain. Cette conviction s'exprime par le recours fréquent au procédé stylistique de la personnification. La France est souvent associée à des verbes de mouvements comme si elle agissait et qu'elle était dotée d'autonomie ou de mobilité. Ainsi après la libération elle « seretrouve chez elle », elle « se reprend », elle « reparait ». Elle éprouve aussi des sentiments : le possible retrait des forces alliés devant la contre offensive allemande dans les Ardennes le « touche au plus vif ». Les pays étrangers ont cette même vision de la France. Les Américains la considère comme « une captive énigmatique » ou encore comme « une grande alliée blessée ». La personnificationatteint son intensité maximale dans l' exclamation du mémorialiste consécutive à la victoire : « la voici vivante, respectée, recouvrant ces terres et son rang, appelé, aux côtés des plus grands à régler le sort du monde »
→ La mère patrie : Cette personne, c'est avant tout une mère. L'image souvent stéréotypée de la mère patrie retrouve sous la plume du mémorialiste sa signification et savigueur originelle « chacun des fils et chacune des filles de la France » peuvent et doivent espérer en elle. Cette filiation est récurrente dans le SALUT : les combattants sont ses fils qui luttent pour lui rendre sa souveraineté perdue. La patrie quand elle pleure ses fils tombé dans les combats : « avec honneur, avec amour, elles les bercent en son chagrin . Sévère, juste mais compatissante enversceux qui ce sont égaré dans la collaboration, elle approuve leur châtiments, mais pleure tout bas ses enfants morts. » Quant aux prisonniers et déportés de retour d’Allemagne , la mère patrie les compte parmi ses enfants « les plus chers parce qu'ils furent les plus malheureux ». Pour De Gaulle un profond, affectif, uni la France au français. Le sacrifice n'en est pas exempt car indépendammentmême de mourir pour elle, « l’intérêt supérieur de la France est tout autre chose que l'avantage immédiat des français »

II- Une héroisation de la France
Cette France personnifiée à vocation à la « grandeur » et au « premier rang » conformément à son prestige millénaire et au rôle phare qu'elle a joué et qu'elle doit encore joué dans le monde.
→ Un prestige millénaire : La France n'apparait pascomme un pays comme un autre. Elle est une pérennité, une continuité à travers les siècles : « un jour, les larmes seront taries, les fureurs éteintes, les tombes effacées. Mais il restera la France ». Le verbe « restera » exprime bien cette permanence. La France incarne en quelque sorte une éternité historique, c'est pourquoi l'Histoire peut se faire avec ou contre elle mais jamais sans elle. Desa pérennité, la France tire « un prestige singulier » c'est-à-dire exceptionnel et unique. La plus grande accusation que De Gaulle porte contre Pétain est d'avoir en signant l'armistice précisément aliéné « le trésor de la souveraineté française, qui depuis 14 siècles n'avait jamais été livré »
→ Un rôle phare : Aussi la France est elle dépeinte comme une référence pour le monde. Les...
tracking img