La vitesse ou la lenteur?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1144 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 5 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La vitesse ou la lenteur ?

Nous vivons au 21ème siècle, un siècle avec des avancées technologiques et également scientifiques. Année après année, tous ces progrès sont de plus en plus performants, importants, envahissants. Cela peut effrayer certaines personnes ou au contraire, les satisfaire. Prenons un peu de recul et posons nous une question essentielle : Devons-nous suivre cerythme ou devons-nous tirer le frein à main ?


Tout d’abord, on doit vivre la vie pleinement, prendre le temps de vivre. Il est absolument indispensable de vivre, de progresser à son rythme, d’ouvrir les yeux sur le monde, et de prendre le temps d’écouter notre entourage. On doit nous ouvrir aux autres et prendre le chemin de la lenteur, comme l’a dit Voltaire, « Le monde aveclenteur marche vers la sagesse ». Tout en prenant ce chemin, on peut se calquer sur la nature. Celle-ci se développe à son propre rythme, se réserve le temps de grandir. C’est tout le contraire du progrès scientifique, où tout doit aller vite. La lenteur n’est pas signe de non –production, de fainéantise. On peut produire autant en respectant le rythme de chacun, à moindre stress. Toujours en vouloirplus est devenu un leitmotiv moderne. En suivant une modération de production, la consommation sera d’autant plus respectée et la terre conservée. Sans oublier que chaque individu vivra en communion avec la nature, au rythme qu’elle suit paisiblement depuis 21 siècles et elle ne s’en fatigue pas. L’homme au contraire s’épuise face aux accélérations de la vie. On est souvent traité de fainéantlorsqu’on ne suit pas une cadence infernale commandée par la société pressée. En réfléchissant en toutes connaissances de cause, aller moins vite est souvent, pour ne pas dire toujours, signe de production égale et de qualité supérieure.


De plus, la lenteur nous incite à réaliser nos fonctions correctement. La lenteur privilégie un temps où on a tout le loisir de réfléchir à notre aise. Notreréflexion sera d’autant plus constructive, que si on a prit une décision sur un coup de tête, sans réflexion, sans recul. La plupart des personnes ne pensent plus à prendre leur temps. Ce temps est capital dans n’importe quelle situation. Que ce soit pour le travail, les gestes du quotidien. On doit avoir le souci de bien faire les choses et ce avec précision. La société d’aujourd’hui conditionne,brusque, persuade les personnes. Celles-ci sont, dès lors, de plus en plus stressées. En parlant de stress, on se doit de citer un sport ; le Tai-chi. Il combine force, production et lenteur. C’est un exemple magnifique. Il interpelle par la lenteur extrême de ses mouvements et le bien-être qui en résulte. Le fait de faire des mouvements à cette vitesse très lente, ressource le pratiquant. Celui-ciarrive à se déstresser, à prendre du recul sur la société et sur lui-même. Le stress est le signal d’alarme du mal-être, le résultat d’une accumulation de vitesse imposée. La société agit de sorte que chaque personne vit tel des moutons, qui la suit stupidement. Mais heureusement qu’il reste encore la possibilité de lever le frein à main. Alors levons-le ! Le stress a des effets négatifs sur lemétabolisme de l’être humain. C’est pourquoi il est absolument indispensable d’opter pour un mode de vie plus lent.


Cependant la vitesse est indispensable à chaque être humain. Le nouveau progrès technologique surpasse toujours l’ancien. Le renouveau n’est pas indispensable. Profitons pleinement de ce que l’on possède. Evitons l’esprit embrumé des hommes par des machines. Des machines quipoussent le temps à tourner de plus en plus vite. En prenant un temps de réflexion, chaque homme pourrait se remettre en question et éviter bien des désastres. Des désastres tant au niveau de la destruction de la planète par des combustibles utilisés en grandes quantités afin de produire plus rapidement. La production rapide n’est certes pas de meilleure qualité que celle produite plus...
tracking img