La voie du musulman

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 18 (4489 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 octobre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
“La voie du musulman” (VI)
Remarque :
Quiconque voit le croissant de Ramadan doit jeûner, même si son témoignage est récusé. Mais s'il l'aperçoit la veille de la rupture du jeûne, et que son témoignage a été refusé, il doit continuer de jeûner quand même.
Le Prophète  (QSSSL) a dit :
On jeûne quand tout le monde jeûne,  on rompt le jeûne quand tout le monde le rompt,   on célèbre la fête duSacrifice le jour où tout le monde la célèbre. (Recueil de Tirmidy)
Comment Jeûner ?
• Les conditions du Jeûne
L'obligation du jeûne incombe à ceux qui jouissent de leurs facultés physiques et                      mentales .
Le  Prophète  (QSSSL)  a dit
Sont déchargés de toute responsabilité le fou jusqu'à ce qu'il récupère sa raison,  l'homme endormi jusqu'à ce qu'il se réveille,  et Le jeunejusqu'à la puberté. (Recueil d'Ahmed et Abou Daoud)
La femme ne doit pas jeûner en période de menstrues ou de lochies.
Le Prophète  (QSSSL) a dit :
N'est-ce pas que la femme en état de menstrues n'accomplit ni prières, ni jeûne ? (Recueil de Boukhari)
- Le jeûne en voyage
Il est permis au musulman en voyage, parcourant une distance permettant le raccourcissement de la prière (80 km environ),de rompre le jeûne et de le remettre à plus tard.
Dieu dit :
Celui d'entre vous, qui se trouve malade ou en voyage, jeûnera plus tard un nombre égal de jours (Coran, 2 - La Vache - 185)
Si le voyageur peut soutenir le jeûne, sans trop de peine, il lui est plus avantageux de jeûner. Si cela le fatigue, il vaut mieux le rompre.
Du vivant du Prophète, dit Abou Saïd El-Khodri, quand nous partionsen sainte, quelques uns d'entre nous jeûnaient, mais nous ne nous guerre critiquions pas. Celui qui se sentait capable de jeûner trouvait plus avantageux de le faire, celui qui en était incapable estimait plus salutaire de rompre le jeûne.
- En état de maladie
S'il est possible et sans trop de peine de poursuivre le jeûne, quand on est malade, on jeûne, sinon on le rompt.
Si on espère laguérison, on l'attend pour accomplir le jeûne manqué. Autrement, on fait l'aumône pour chaque jour manqué à raison d'un 1/2 litre de blé (ou l'équivalence en nourriture).
Dieu dit :
A ceux qui ne peuvent jeûner qu'avec difficulté incombe en expiation, la nourriture d'un pauvre (Coran, 2 - La Vache - 184)
- Le vieillard :
Quand on prend de l'âge, ou qu'on n'a plus de force pour jeûner, on donne encontrepartie une aumône d'un 1/2 litre de blé également pour chaque jour de jeûne manqué. Ben Abbès a dit :
Le vieillard est autorisé à renoncer au jeûne, en cas de difficulté, moyennant une nourriture au pauvre, sans plus d'obligation. (Recueils de Darakatni et Ha'kim).                          
    (A suivre)
Hadith du Prophète (QSSSL)
Selon 'Abû Hurayra (qu'Allah soit satisfait de lui) : unbédouin vint trouver le Prophète (QSSSL) et lui dit: "O Envoyé d'Allah! Indique-moi une œuvre qui me frayera la voie au Paradis". - "Tu n'as qu'à adorer Allah, répondit le Prophète; sans rien Lui associer, à observer la prière prescrite; à payer l'aumône légale (Az-Zakâ) et à jeûner pendant le ramadan". - "Par Celui qui tient ma vie entre Ses mains! Je ne ferai rien de plus ni de moins", réliqua lebédouin. Aussitôt l'homme partit, le Prophète dit: "Que celui qui se réjouit de voir l'un des hôtes du Paradis, regarde cet homme".
Hadith dans  le Sahîh de Muslim
Le califes dynastique
VI-/ Les Abbassides : 750-1258
Succédant au  califat omeyyade les Abbassides prirent le pouvoir à Damas. Abu al-Abbas Abdallah dit Al-Saffah (749/754),  fut proclamé calife dans la Grande Mosquée de Kufa. LesAbbassides déplacèrent  la capitale du califat  de Damas vers l'Irak, où, en 762, le second calife, Jaffar al-Mansour (754-775), fonda Madinat al-Salem ("la ville de la paix") : Bagdad, près de la  capitale des Perses,
Les abbassides se considèrent plus légitimes pour  le califat en leur qualité de descendants d'Al-Abbas Ibn Abd al-Muttalib (566 - 662), l'un des oncles du prophète que la...
tracking img