Lafontaine et ses devanciers ou histoire de l'apologue

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 61 (15082 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 23 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
m

LA FONTAINE
ET SES DEVANCIERS
ou

HISTOIRE DE L'APOLOGUE

ANGERS, IMPRIMERIE DE COSNIER ET LACHÉSE

LA FONTAINE
ET SES DEVANCIERS
ou

HISTOIRE DE L'APOLOGUE
JUSQU'A LA FONTAINE INCLUSIVEMENT

PAR

P.
PROFESSEUR
Al!

SOULLIE
E
D' AIVT.OCLÈME

ELEVE DE LE C OLE liORHALE SIPEIIIEUB
LYCÉE IMPÉRIAL

PARIS
AUGUSTE DURAND
je des

ANGERS
COSNIER ET LACHÈSEty

Grès, 7

chaussée Saint-Pierre, 13

1861

f>N

vo

TABLE ANALYTIQUE.

INTRODUCTION.

OBJET DE CETTE ETUDE.
H"
\.
Papes

La Fontaine n'a pas toujours

été bien

compris
sauf peut-être par

i

2.

Au

xvii e siècle

il

a été apprécié de

tous,

Louis XIV et par Boileau
3.

2 que par Voltaire,
importants
J.-J.

Au xvm e Au xix e

siècle
et
ilil

n'a été censuré

Rousseau
4.
5.
siècle
il

Lessing
a été l'objet de travaux

3
4

Cependant
fondie

attend encore une étude méthodique et appro-

4
:

6.

On

se
les

propose de comparer aux fables de La Fontaine
principes
;



2° ses devanciers

;



son siècle et son

caractère

6

Première partie.

LES PRINCIPES.

CHAPITRE

I".NATURE DE LA FABLE.
No»
7.
Pages

La Fable

tient de la prose et de la poésie

7

8.

Mais, par sa nature et pour atteindre sa perfection, elle est
plutôt poétique

8
la

9.

L'expression du beau par

poésie est directe, critique ou

mixte
10.

9
est

La Fable

un poème d'une expression mixte

11

CHAPITRE

II.

RHÉTORIQUE DE LA FABLE.
La moralité
estessentielle à la Fable
.

1

1

.

12. La Fable a pour acteurs des animaux supposés intelligents.
13. Cette fiction est puisée dans
la

13 15

nature

même
donnent à
la

15
17
Fable

14. Toutefois, cette fiction est plus facile aux peuples primitifs. 15. Les

animaux conviennent
et la

à la moralité et

un caractère naïf
16.

enjoué
Fable s'applique à desactions

18
na19

Le merveilleux dans
turelles

17. Tout dans la Fable

doit aboutir à la
:

conclusion,
et la

comme
20
22 24

dans

la

fable de la Fontaine
la

Le Renard
poétique
naïveté

Cigogne.

18. La brièveté dans
cilier

Fable n'est que relative et doit se con-

avec

la gaîté et la

couleur

19.

Le

style de la Fable doit avoir de la

TABLEANALYTIQUE.
N°«

VII
Papes

20. de

la

souplesse et de l'enjouement
la

21. Le rhythme de

Fable doit avoir de
la

la facilité

22. Des contes mêlés aux fables de 23.

Fontaine

Résumé

des principes de

la

Fable

24. Cbaque écrivain peint son pays et son 25.

époque
ses écrits

Un auteur

se peint aussi

lui-même dans
il

26 27 28 29 30 32
revue
ses26. Avant d'étudier La

Fontaine,

faut passer

en

devanciers

32

Deuxième

partie.

LES DEVANCIERS DE LA FONTAINE.

CHAPITRE

1

er
.

FABLES INDIENNES.
27. Les plus anciens apologues sont dans
la

Bible

34
34
des
fables

28. Mais les sources des fables de La Fontaine sont dans l'Inde, en Grèce et dans les auteurs du xvi e siècle

29. Les

fablesindiennes

diffèrent

profondément

grecques
30. L'original des fables indiennes est le Pantcha-Tantra
31. Traduction
des
fables

....

35 36
36 37 38 38 39

indiennes en

pelvi

,

en latin,

en

italien, et enfin

en français, par Larrivey

32. Traduction du persan en français, par David Sahid
33. Traduction du grec en latin, par 34. 35.
le

père

PoussineVingt fables indiennes ont été imitées par La
Fable de la Tortue
et

Fontaine...
le

des deux Aigles,

dans

Pantcha41

Tanlra
36. Fable de la Tortue
37. Le
tour
et

des deux Canards, dans David Sahid.
a

.

que La Fontaine

donné à

cette

fable

vaut

mieux
38. Ce tour est emprunté à Esope 39. Fable de la Tortue et de l'Aigle, dans

42 42
Esope

43...
tracking img