Lait

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3186 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 juin 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
I- Schéma de la filière lait de vache

















































II- La production


Aujourd’hui il y a en France 110 000 exploitations agricoles ayant des vaches laitières, c’est-à-dire 4,2 millions de bovins laitiers. Elles ont produit environ 24,5 milliards de litres de lait.

1. Le cheptel françaisEn France les bovins laitiers étaient au nombre de 6,1 millions en 2004.

2. La collecte de lait en France

Le rendement moyen par vache est d’environ 6 000 litres par an/vache laitière, c’est-à-dire la collecte est en 2005 de 22,66 milliards de litres (+ 1,9 % par rapport à 2004).

3. Les régions productrices françaises

Les principales régions productrices de lait devache sont :
- les pays de la Loire (15,8 %)
- Picardie (14 %)
- Bretagne (12,6 %)
- Midi Pyrénées (11,4 %)
- Nord pas de calais (11 %)

4. L’industrie laitière française

L’industrie agroalimentaire française, représente 19 % du chiffre d’affaires total des industries agroalimentaires françaises soit 24 milliards d’euros en 2004.5. La France au niveau européenne

La production mondiale de lait en 2004 est d’environ 613 millions de tonnes, avec 84,3 % lait de vache. En ce qui concerne le lait de vache dans l’Union européenne, elle représente environ 28 % de la production mondiale en 2004, soit 143 millions de tonnes. La France produit quant à elle 18 % de la production européenne, ce qui la place au deuxième rangderrière l’Allemagne (21 % de la production européenne).


II- Le commerce extérieur français

1. Les fromages français

Les produits laitiers en 2004, ont un chiffre d’affaires d’environ 2 milliards d’euros, ce qui les place au troisième rang (derrière les vins et les céréales). Ceci grâce au fromage qui réalise 1,46 milliard d’euros.

De plus, en 2004, 3,8 millions detonnes de fromage ont été échangées dans le monde, dont 14 % environ en provenance de la France. L’Union européenne reste la principale zone d’échange avec 65 % de fromages entre les pays de l’Union.

2. Les exportations des produits laitiers

Grâce à la proximité géographique des pays européens, 79 % (en valeur) des exportations de produit laitier français se font vers l’Unioneuropéenne. On a également remarqué une augmentation de 1,5 % de ces exportations en 2004.

Le lait en poudre reste important avec 11 % du chiffre d’affaires des produits totaux, soit 427 millions d’euros. D’autres postes contribuent également aux exportations comme les babeurres, les yaourts et les laits caillés (317 millions d’euros), les laits liquides (286 millions d’euros) et les composants dulait (230 millions d’euros).

3. Les importations des produits laitiers

La France importe également de produits laitiers, pour une quantité d’environ 2 % de sa production. Son principal fournisseur est l’Union européenne car elle représente 95 % des importations sur le territoire. En effet l’UEBL (Union Economique Belgique Luxembourg), l’Allemagne, les Pays Bas et l’Espagneréalisent 67 % des approvisionnements français en valeur et 78 % en volumes.

Les importations de la France se font essentiellement pour les beurres (et autres matières grasses du lait), les laits concentrés, et les fromages de spécialités étrangères telles que le gorgonzola, le parmesan, le gouda, l’édam et le cheddar.




III- Le marchés des produits laitiers dans l’hexagone

1. Lesachats des produits laitiers

De 1960 à 2005, la part du budget des ménages pour l’alimentation est passée de 20 % à 16 % (baisse de 4 % en 45 ans). Mais il y a une reprise des dépenses des ménages en produits alimentaires de 2 % en 2005.
Alors, si on détaille plus leurs dépenses pour le poste « produit laitier » on observe que les ménages consacrent plus de 76 % de ce poste pour...
tracking img