Lait

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1270 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 17 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
UTAP

COPAG

Journée Information

« Le Gluten de mais dans la nutrition des ruminants »

PRODUCTION DE GENISSES LAITIERES DE REMPLACEMENT AU MAROC
Par Mustapha EL YOUSSOUFI, PhD Ecole Nationale D’Agriculture de Meknes, Maroc myoussoufi@menara.ma

Tunis, Tunisie 20 Juillet 2006

Arc Nord Méditerranée Espagne jusqu’à la Turquie 150 à 300 litre/hab/an

Pays du Maghreb Algérie: 115litre/hab/an ² Tunisie: 83litre/hah/an Maroc: 40litre/hab/an Proche Orient • liban, Syrie •Jordanie ² •Egypte 100 litre/hab/an

Approvisionnement en génisses = future et durabilité de la production laitière

Dilemme Produire ou importer ?

Considérations / Import
• Epizooties! • Prix élevés; perspectives sur les subventions • Disponibilités ailleurs (taux élevés de réforme)

Evolutiondes importations des génisses 1975 - 2000

40
Effectifs im portés en 1000s

35 30 25 20 15 10 5 0
1975 1980 1985 1990 1995 2000 Année

Effectifs importés

Génisses d’origine européenne
• Subventionnées qu kg et non à l’unité • Implications:
– On reçoit des génisses suralimentées – Génisses plus âgées à des poids élevés – Compétition valeur bouchère et potentiel laitier (40% abattues àl’arrivée)

Etapes du programme d’importation
• 1975-1985: Peu ou pas de production : importation et subvention à l’import). Import restraint aux coop. et unités de transformation du lait. Moy. 5500 génisses/an • 1986-1994: Encouragement de la production locale Moy 10050/an
arrêt des subvention à l’import Subvention à la production Mise en place d’unités pépinières Programme d’encadrementdensifié

• 1994-2000: libéralisation des importations: Moy 17000 / an • 2000 Arrêt des imports (ESB)

Politique d’encouragement de l’Etat
A partir de 1986

• mise en place et organisation d’un réseau nationale d’exploitations laitières pilotes ou unités pépinières • définition des critères et conditions qui doivent gouverner ce type de production (contrat avec les producteurs) • allocation demoyens de subvention financière à cette production (1500 DH/génisse) • renforcement de l’encadrement des unités pépinières (programme de contrôle laitier, insémination artificielle et surveillance sanitaire qui doivent orienter ce type de production). • Organisation des éleveurs pépinières en coopératives et associations.

1200 1000 800 600 400 200 0
92 93 94 95 96 97 98 99 '00 '01

N.Elevages

N. Génisses selectionnées

Constat!
Moyenne de production 1,5 génisse par unité et par an!! Trop insignifiant

Eleveurs laitiers ou producteurs laitiers?

Conditions de réussite technique santé
• Vaccination des mères • Alimentation suffisante en colostrum de bonne qualité • Séparation des jeunes en boxes individuelles • Programme prophylactique rigoureux (BVD, IBR; salmonelles,etc)

Conditions de réussite technique: alimentation
• Avant sevrage: eau + lait + CC démarrage • 0-2 mois 625 gr • 2-5 mois 700 gr • 6-10 mois 750 gr • 11-15 mois 660 gr • 16-20 mois 600 gr • 21-24 mois 660 gr

Carrière productive optimale?
• Inséminer entre 14 et 16 mois • Pour un premier vêlage à 23-25 mois • Plutôt : problèmes de carrière • Plutard: cout élevé et prod/ carrièremoindre

Côut de la réforme: 13 à 20% du coût de production du lait
• Soit 50 à 90 mm / litre de lait produit ( Tunisie) • Facteurs:
– Prix de vente de la vache de réforme – Prix d’acquisition de la génisse remplacement – Effet améliorateur de la nouvelle génisse sur la moyenne de production

Estimation du coût de production d’une génisse selon une conduite optimale dans une exploitationspécialisée Charges variables
Lait de substitution + CC démarrage Concentré croissance Foin de Luzerne 1,80 dh/kg (2) Total quantité ou montant 160 kg 1000 kg 200 kg Charges totales par rubrique dhs 800 2125 360 % Total 16 000 dhs 5,0 13,3 2,3

Ensilage de mais 0,40 dh/kg
Litière (paille) Frais de reproduction et d’identification Perte Mortalité - avant sevrage 7% - après sevrage 4% Coût de...
tracking img