Lamento du jardiner

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1870 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
"Lamento" : Formé sur le même radical que lamentation , le mot "lamento" appartient au champ lexical de l’opéra, et désigne un passage lyrique, en solo, où le personnage médite sur son sort. L’allusion à la musique est due au fait que dans l’Antiquité, les intermèdes étaient des passages musicaux, avec le choeur qui chantait. Puisqu’il est en solo, il s’identifie au coryphée. Or, ce dernier parleaux spectateurs. "je ne suis plus dans le jeu" : => 2 sens 1- il n’a plus rien à faire. 2- il n’est pas dans la pièce, il est au devant du rideau. La situation est intermédiaire, comme la parabase des comédies antiques. Il joue donc le rôle de la parabase.
"ce que la pièce ne pourra pas vous dire" : Le lamento est une réflexion de Giraudoux sur le genre théâtral, et sur la relecture qu’ilprésente en particulier. Comment a-t-il modernisé le mythe ? Quelle est la nouvelle forme, sans cependant avoir toucher au fond ... ? Les personnages n’auraient pas pu le dire.
"Dans de pareilles histoires" : Cette expression remplace le mot "mythe", car l’auteur cherche à banaliser le mythe, le "rabaisser" pour qu’il soit moins inaccessible et donc que le spectateur puisse mieux s’identifier auxpersonnages. Le problème semble être de simples histoires de familles.
Parallèle haine/amour => "ils ne vont pas.......l’éloge de l’amour" : Toutes les tragédies reposent sur la différence entre la haine et l’amour, c’est à dire que généralement, l’un justifie l’autre. Par exemple, Electre haït sa mère par amour son père, c’est le fil conducteur de la pièce, ce qui la fait avancer.
"je parleimpartialement" : Ces paroles sont en opposition avec le lamento, qui est lyrique, et donc non objectif. Donc comment peut-il être impartial !? En fait, il n’est pas impartial en tant que personnage de la pièce, mais en tant que porte parole de Giraudoux, quand il parle de la technique théâtrale de Giraudoux. Il est neutre sur le plan littéraire.
"merci d’être là" : GIraudoux remercie le public d’êtreprésent. D’autre part, le personnage est pathétique car il est seul (champ lexical de la solitude inhérent à ces paroles) devant une salle pleine (ou en tous cas un public => pas de public, pas de représentation ! :-) ). Giraudoux confronte la solitude du personnage à la multitude de spectateurs. Il inclue le public à titre de figurants, puisqu’il possède un rôle, mais un rôle passif.
"le siropd’orange..." : => Symbolisme de l’orange Il joue sur l’amertume, tout d’abord du fruit, ce qui est concret, puis ensuite sur le sens de "amertume" vis à vis des sentiments, ce qui est abstrait. Ceci correspond à ce qu’il ressent, son état d’âme. Ensuite, pourquoi l’orange ? Car c’est le fruit du jardin des Espérides, la pomme d’or qu’Hercule doit rapporter, c’est à dire le fruit inaccessible.....telleElectre ! C’est d’ailleurs un jardinier qui en parle. Tout ceci représente plus un clin d’oeil qu’une allusion, en effet, seuls les plus cultivés comprendront, et pour ceux qui ne possèdent pas assez de culture, la compréhension de ce clin d’oeil n’est pas essentielle à la compréhension de la pièce.
"j’ai à vous parler de la joie" : => il s’agit d’un devoir : pourquoi !? Le théâtre est le monde del’illusion, du faux-semblant, c’est à dire que la vérité est différente. Il y a une distorsion entre ce que le personnage vit, et ce qu’il doit dire : la situation est épouvantable pour lui, mais il doit tout de même parler de joie !
"Joie et Amour. .....Aigreur et Haine" : la phrase semble extrêmement naïve. => Une tragédie fonctionne à l’amour et à la haine. L’homme est attiré vers le mieux(c’est la nature humaine, personne ne veut rester à une vie médiocre, qui n’a pas pensé un jour à une vie meilleure... ?) et ce qui est tragique, c’est qu’il a un destin sombre. Le choix de l’auteur entre ces deux pôles définit le genre de la pièce : tragédie pour Aigreur et Haine ; comédie pour Amour et Joie.
"Comme devise à graver sur un porche, sur un foulard, c’est tellement mieux, ou en...
tracking img