Lancement de produit

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1118 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le hard discount alimentaire
Sommaire :
I )Le concept :
1°) Définition
2°) Prix
3°) Produit
4°) Distribution
5°) Communication
II ) Les évolutions
III )Les menaces
Bibliographie
I ) Le concept :
Définition : Un hard-discount est un magasin de libre service à dominante alimentaire qui se caractérise par des prix en dessous de la moyenne, une petitesurface de vente et un assortiment de produits restreint (moins de 1000 m² pour moins de mille références).Il propose des marques de distributeurs ou de produits sans marque, présentant relativement peu de choix, avec une mise en scène réduite et avec un minimum de main d'ouvre, pour limiter les frais de personnels et de gestion, afin de pouvoir présenter les prix les plus bas et ainsi vendredavantage.
2°) Le prix :
Le concept est construit sur des prix bas 20 à 30 % inférieurs aux GMS.
Des accords solides et de longue durée sont passés avec les fournisseurs pour réduire les coûts d’achat ainsi que des marges réduites pour augmenter les volumes de vente.
3°) Le produit :
Dans une enseigne de Hard discounter, il existe au maximum 900 références. Les gammes sont réduites etbasiques (une référence par produit).
Peu de marques sont présentent dans ces établissements.
4°) La distribution :
La présentation des produits est dépouillée, ils son présentés sur des palettes ou dans des cartons. Les hard discounters n’emploient pas beaucoup de personnel (en effet 5 au maximum) et dispose de peu de service.
Leur implantation se fait en général en périphérie, dans deszones résidentielles.. Aujourd’hui une implantation se fait également en centre ville. Le hard discounter joue sur la proximité avec le client.
5°) La communication
Il communique très peu par rapport aux GMS, la communication est uniquement par produit.
II ) EVOLUTION DU HARD DISCOUNTER
Le discount alimentaire est né en 1948, des frères Albrecht en Allemagne, fondateurs de l’enseigneAldi. Le premier hard discounter est arrivé en France en 1948 avec l’enseigne Tati, premier hard discounter français de vêtements.
En 1989 on comptait 866 magasins pour 3862 en 2006, soit une explosion du modèle de distribution. Entre 2006 et 2008, il possédait une part de marché pour la France de 14,1% et une évolution en valeur de + 8,8 %.
La caractéristique du hard-discount est d’avoir unmodèle commercial et économique performant. Le modèle commercial est attractif car il propose des prix bas tous les jours, un choix limité de références (donc un temps de course optimisé), le tout dans un petit format de magasin relativement accessible depuis les centres-villes. La promesse au client est simple : les produits du quotidien au prix le plus bas. Quant au modèle économique rentable, ilest lié à l’industrialisation du fonctionnement et à la massification des flux sur un petit nombre de références. En effet, grâce à un chiffre d’affaires par référence élevé, ce format de distribution a une très forte rotation des actifs (stocks et CA au mètre carré) et des conditions d’achats agressives auprès d’un nombre restreint de fabricants Les palettes au sol et le prêt-à-vendre sontgénéralisés, ce qui permet d’avoir une forte productivité sur la mise en linéaire. De fait, les coûts de personnel ne dépassent pas 3 à 5 % du chiffre d’affaires (contre 8 à 11 % en hyper).
Aujourd’hui, le hard-discount est aussi historique en Allemagne que l’hyper en France. Le réseau est très dense en Allemagne : il n’y a pas un Allemand à plus de 10 minutes d’un magasin hard-discount. En France, ledéveloppement du hard-discount a commencé dans les années 1980. Actuellement, la croissance se fait essentiellement par l’extension du parc magasins. Encore 20 à 30 % des ménages français n’ont pas accès au hard-discount. Jusqu’à aujourd’hui, la croissance est tirée par le développement du parc. Ainsi, en huit ans, le format a pris 5 points de part de marché en France. En France, le concept...
tracking img