Langeag

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1379 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L'ouvrage que nous connaissons sous le titre de l'Art d'aimer porte en latin le titre d'Ars amatoria, c'est-à-dire "art amoureux" ou, plus clairement, "traité de l'amour". Le titre sous lequel la tradition le désigne vient des deux premiers vers du premier livre, dans lequel Ovide définit son sujet en ces termes : Siquis in hoc artem populo non nouit amandi / Hoc legat et lecto carmine doctusamet ("s'il y a une personne de notre peuple qui ne connaît rien à l'art d'aimer, qu'elle lise ce poème et, instruite par cette lecture, qu'elle aime"). Il s'agit d'apprendre à aimer, comme on apprendrait tel ou tel art
Livre I
v.1-34 : préambule : but de l'ouvrage ; Ovide professeur d'amour ; précaution liminaire : ne chante que les "amours permises".
v.733-746 : conclusion et transition versle livre III
-les jeunes gens vont remercier Ovide : Naso magister erat (729-744)
-mais voici que les jeunes femmes demandent elles aussi des conseils (745-746)
 
Livre III
v.1-198 : introduction
-Ovide donne des armes aux Amazones après en avoir donné aux Grecs (1-6)
(I,7 : "Moi, Vénus m'a donné comme maître au tendre amour" ; III,43 : "Mais Cythérée [= Vénus, habitante de l'île deCythère, voir le tableau de Watteau "l'embarquement pour Cythère"] m'ordonna de vous instruire [vous, les femmes]") ; à l'avertissement qu'il donne au vers 29 du livre I (Vsus opus mouet hoc : "c'est avec mon expérience que j'écris cet ouvrage") répond la conclusion aux vers 791-792 du livre III (Siqua fides, arti, quam longo fecimus usu, / Credite : "Si l'on peut avoir confiance en quoi que cesoit, fiez-vous à mon Art d'aimer, que j'ai écrit grâce à une longue expérience")..
Certains Modernes2 ont ainsi défendu l’idée qu’il avait construit son poème, et le livre I en particulier, selon les parties de l’art oratoire, en les prenant au sens propre :
- inuentio et loci I, 41 sq : choix de la matière à traiter et manière dont on va le faire
- dispositio I passim : tactique d’approche
-elocutio I, 457-483, il faut savoir parle pour plaire
- actio I, 485-522 : être présent ; la tenue ; I, 563-600 : au cours d’un dîner...
- memoria ? III, 329 sq : il faut lire de bons auteurs
Si Ovide a écrit un traité, il veut que son enseignement ait une portée pratique, et non théorique. Il l’affirme d’ailleurs clairement au tout début du livre I, dans les vers 3 à 8 où il compare l’artd’aimer à celui de la voile et du char, comparaison qu’il développe à travers les figures épiques de Tiphys et d’Automédon. Il place ainsi L’Art d’aimer sous le patronage d’Homère, modèle didactique par excellence, à qui il a emprunté la double image de la voile et du char, ainsi que l’anaphore1 : son Ars amatoria veut donner à ses lecteurs des artes, à comprendre comme un savoir-faire et des moyenspour aimer et se faire aimer.

b) La figure du magister
Au vers I, 7, Ovide se donne le nom d’artifex, celui qui maîtrise une ars au sens concret du terme ; c’est ainsi qu’il faut comprendre le fait que le poète se compare au pilote Tiphys, et au cocher Automédon, dans le préambule du livre I. De même, après avoir lu ses vers, ses lecteurs deviendront eux-aussi « artifices »2.
L’originalitéd’Ovide réside dans son refus de l’inspiration poétique, clairement énoncé aux vers I, 25-30. Il affirme d’abord ne pas être le porte-parole d’Apollon, pourtant traditionnellement considéré comme le patron des poètes, et plus particulièrement de ceux qui refusent la poésie épique3 ; il se démarque ensuite de la tradition hésiodique en niant avoir jamais rencontré les Muses4 et s’il invoque Vénus,c’est à titre propiatoire uniquement, tout comme il le fera de la Muse Erato au livre II5.
Le poète adopte une figure originale, celle du uates peritus qui tire sa légitimé de son expérience ; c’est en ce sens qu’il faut comprendre la paronomase parete perito au vers I, 29. Il s’inscrit ainsi dans un mouvement initié par Properce, qui affirmait que son talent n’était que son amour pour...
tracking img