Langue russe

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2827 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Introduction

La langue russe dans l’imaginaire collectif, fait partie des langues les plus difficiles à apprendre. Le russe apparaît éloigné du français par la situation géographique de la zone où il est parlé et surtout parce qu’il utilise l’alphabet cyrillique et non l’alphabet latin. Contrairement aux langues utilisant l’alphabet latin, le russe est perçu au travers de ce filtre flou voireopaque qu’est l’alphabet cyrillique.
Dans le cadre du Master 1 de F.L.E, ce cours de russe nous a permis de fréquenter cette langue et quelques unes de ces caractéristiques linguistiques.
Cette étude vient compléter cet apprentissage en s’interrogeant sur les modalités d’enseignement de l’alphabet français à des russophones. Afin de mener dans des termes précis cette analyse, il est apparunécessaire de préciser les notions d’alphabet cyrillique et d’alphabet latin pour ensuite proposer et ce en lien avec les difficultés d’apprentissage du français pour des russophones, de possibles pistes pédagogiques pour un cours de F.L.E

I La langue russe
1.1 Considérations générales

Le russe appartient au groupe des langues slaves, lui-même faisant partie du groupe des languesindo-européennes.
Les langues slaves constituent une branche importante du groupe indo-européen.
Parmi les langues slaves on trouve principalement le russe, le polonais, le bulgare, l’ukrainien, le serbo-croate, le tchèque, le biélorusse, le slovaque, le slovène et le macédonien.
Le russe quant à lui appartient au groupe « slave oriental » accompagné par le biélorusse et l’ukrainien.
Il est parlépar près de 320 millions de locuteurs et 145 millions d’entre eux ont le russe pour langue maternelle.
Le russe est la langue officielle de la fédération de Russie et l’une des langues officielles des républiques de Biélorussie, du Kazakhstan et du Kirghizstan.
Il s’agit aussi de la langue de communication au sein de la C.E.I (communauté des états indépendants).
La langue russe est régie parl’Académie des sciences de Russie (Российская Академия Наук).
Il existe des dialectes russes et en Russie d’Europe on en distingue trois :

Le russe septentrional : il concerne une zone géographique qui s’étend au nord d’une ligne reliant le lac Ladoga à Yoshkar en passant par Navgorod et Yaroslav.

Le russe central : Limite qui passe par Saint-Pétersbourg, Novgorod, Ivanovo, Nijni Novgorodjusqu'à Tcheboksary.

Le russe méridional : concerne une zone comprise au sud de Vélikié Louki et passe par Riazan et Tambov

Hors de l’ex U.R.S.S le prestige du russe a régressé du fait de la perte d’influence de la Russie dans le monde. Mais il reste présent dans les domaines tels que la recherche scientifique et notamment le secteur de l’aérospatial. Il est important de mentionner le rôle descommunautés russophones dans des pays tels que l’Allemagne, le Canada, les Etats-Unis ou bien Israël

1.2 Données linguistiques
1.2.1 Grammaire 

Il existe trois genres : - masculin
- féminin
- neutre
C’est une langue à déclinaison avec 6 cas : Nominatif, Accusatif, Génitif, Datif, Locatifet Instrumental.
La langue russe utilise des prépositions.
Il n’y a pas d’articles.
Il n’y a pas de verbes au présent. Par exemple « Je suis content » se traduit «  je content »
L’ordre des mots en russe est à peu près semblable à celui du français, à noter que l’adjectif épithète se place toujours devant le nom.

1.2.2 Prononciation 

Le russe est une langue tonale,l’accent des lots est variable, il peut se déplacer d’une forme à l’autre.
Les voyelles non accentuées sont brèves et réduites et la plupart des consonnes ont une graphie pour 2 phonèmes distincts : l’un vélarisé (dur), l’autre palatisé (mouillé).
La graphie de la voyelle qui suit indique de quel phonème consonantique il s’agit :
- les consonnes dures sont suivies de a, e (parfois), з, о, Ү,...
tracking img