Languedoc

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1878 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Languedoc-Roussillon
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : Navigation, rechercher
Languedoc-Roussillon |

Détail |
Langue |
Langue(s) locale(s) | Occitan
Catalan |
Administration |
Préfecture | Montpellier |
Départements | Aude (11)
Gard (30)
Hérault (34)
Lozère (48)
Pyrénées-Orientales (66) |
Chefs Lieux | Carcassonne
Nîmes
Montpellier
MendePerpignan |
Arrondissements | 14 |
Cantons | 186 |
Communes | 1 545 |
Conseil régional | Conseil régional de Languedoc-Roussillon |
Président
Mandat | Georges Frêche
2004-2010 |
Préfet | Claude Baland |
Site internet | http://www.laregion.fr/ |
Démographie |
Population totale | 2 548 000 hab. (2007) |
Densité | 93 hab./km² |
Géographie |
Superficie | 27 376 km² |
|
LeLanguedoc-Roussillon (Lengadòc-Rosselhon en occitan, Llenguadoc-Rosselló en catalan) est une région française composée de cinq départements. Elle est bordée au sud par l'Espagne, Andorre et la mer Méditerranée (le golfe du Lion), et les régions françaises suivantes : Provence-Alpes-Côte d'Azur, Rhône-Alpes, Auvergne, Midi-Pyrénées. Plusieurs éléments naturels la limitent : les Pyrénées, puis le seuil duLauragais, les Cévennes et le fleuve Rhône. Plusieurs géographes ont parlé d'un amphithéâtre tourné vers la mer en parlant des montagnes et des plaines languedociennes et roussillonaises.
En 2004, le conseil régional nouvellement élu adopte un nouveau logotype symbolisant le soleil, et qui comporte la devise : « Vivre en Septimanie ». En effet, le président actuel du conseil régional, GeorgesFrêche, a souhaité renommer ainsi la région, mais a depuis renoncé. Septimanie est le nom qu'elle portait au Ve siècle, mais l'actuelle Lozère n'en faisait pas partie. De plus, les catalans (ceux habitant dans les Pyrénées-Orientales) ont été en grande majorité hostiles à cette modification. À la suite de nombreuses protestations, dont une manifestation rassemblant 8 000 personnes à Perpignan, le 8octobre 2005, Georges Frêche décide d'abandonner le projet « Septimanie » et la dénomination « Région Languedoc-Roussillon » redevient de rigueur.
Les langues de la région sont en plus du français l'occitan (languedocien, auvergnat, provençal) et le catalan. Le nom de la région se dit en occitan Lengadòc-Rosselhon [ˌleŋgɔˈðɔk rruseˈʎu] et en catalan Llenguadoc-Rosselló [ˌʎeŋgwəˈðɔk rrusəˈʎo].* |
Etymologie [modifier]
La province du Languedoc tient peut-être son nom de la lange parlée dans le Sud de la France " la Langue d'oc" ce qui donne, par rapprochement des deux termes, "Languedoc".
Histoire [modifier]
Article détaillé : Histoire du Languedoc-Roussillon.
Voir aussi : Le catharisme, les guerres de religion, Marie Durand.
Vers la fin du IIIe siècle avant J.-C. un peupleceltique, les Volques, prend ses quartiers dans la région du Rhône à la Garonne, des Cévennes aux Pyrénées. Ils ont pour capitale Toulouse et Nîmes. L'on assiste à une première structuration du territoire.
Ils pactisent avec les Romains dès le Ier siècle avant J.-C. Narbonne est créé pour pacifier la province en -118 et devient la capitale de la Narbonnaise.
Au début du cinquième siècle, invasiondes Vandales. Quelques années plus tard, les Wisigoths s'imposent. La région de Narbonne comme tout le reste de l'Espagne reste wisigothe jusqu'à la chute devant les Maures en 719.
La région est conquise par Charlemagne, qui la nomma marche de Gothie incluse dans le royaume d'Aquitaine crée en 778. Ce vaste territoire englobant tout le Sud du Rhône à l'Atlantique en vue de fédérer la reconquêtehispanique sera légué par Charlemagne à un de ses fils en 781. L'administration est confiée aux comtes de Toulouse.
À l'époque féodale eu lieu une grande fragmentation politique : les comtés de Roussillon et de Cerdagne passèrent dans l'orbite des royaume d'Aragon, alors que le Bas-Languedoc passa sous la domination de la maison Trencavel et leurs rivaux les comtes de Toulouse.
Raimond IV dit...
tracking img