Lapeur

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (300 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 novembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Soudain…
J’étais assis dans mon grand fauteuil de velours noir, dans le salon, un verre à la main. Je ressentis un sentiment étrange. Il était midi et d’un seulcoup j’eus l’impression que le temps s’était arrêté ou plutôt qu’il avait fait un bond de plusieurs heures et qu’on était en pleine nuit.

Dehors, tout étaitcalme, bizarrement silencieux…Je baillai…J’entendis le hululement d’une chouette, je regardais par la fenêtre et dans la pénombre j’aperçus une chauve souris quivirevoltait. Le craquement de l’escalier me fit sursauter. Le vent s’engouffra dans la cheminée, fit claquer les volets et ouvrit la porte de la cave…

Je commençaià transpirer. La peur m’envahit peu à peu, des frissons parcoururent mon corps. Le vent recommença à souffler. Je regardais le livre ouvert que j’avais posé surla cheminée : les pages tournèrent toutes seules, très vite, comme si elles étaient possédées. Puis ce fut le silence.

Je pris mon courage à deux mains. Jetremblai de la tête aux pieds, mais je me levai malgré tout en direction de mon livre, emporté par la curiosité. Mon livre était ouvert à la page 316, je lus lapremière phrase «  Tu peux habiter dans ma maison mais laisse-moi mon fauteuil »…

Je respirai lentement afin de me calmer. Je repris mes esprits, et je revins vers lefauteuil. Je le transportai près de la cheminée, dos à la fenêtre. Et je revins m’asseoir sur le canapé. J’attendis là, j’aperçus un rayon de soleil qui rentraitdans la maison.

Plus jamais je me suis assis dans ce fauteuil. Ce jour là, à travers les rayons du soleil, j’ai cru voir un homme en redingote lire son journal…
tracking img