Laseparation des pouvoirs

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (375 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le principe :

Le philosophe voulait un gouvernement modéré, un gouvernement qui permettait l’épanouissement de la liberté. " Tout homme ou tout organisme qui dispose d’un certain pouvoir, à entendance à en abuser et à mettre en péril cette liberté " : le pouvoir arrête le pouvoir. Montesquieu veut éviter la concentration des pouvoirs. Mais plus qu’une simple séparation des pouvoirs, ilpréconise la théorie des contre-poids des pouvoirs.

Dans " L’esprit des lois ", il affirme l’existence de trois pouvoirs qui sont " la puissance législative, la puissance exécutrice des choses quidépendent du droit des gens, la puissance exécutrice de celle qui dépendent du droit civil ".

Ainsi, dans chaque Etat, trois fonctions doivent être nécessairement remplies :

" La fonction de faire deslois : faire des règles générales qui sont applicables à tous les citoyens sans exception. " La fonction d’exécuter : elle consiste à appliquer les règles générales aux cas particuliers et s’assurerque règnent la paix et la sûreté qui seules permettent l’entrée en vigueur des lois. " La fonction de juger : elle consiste à punir les crimes, sanctionner ceux qui enfreignent la loi. Elle consisteégalement à trancher les différends des particuliers à propos de l’application des lois.

Séparation des pouvoirs suppose séparation des organes.

Les interprétations du principe :

Montesquieu n’apas précisé quelles doivent être les relations entre les trois pouvoirs. Ceci a donné lieu à de nombreuses interprétations dont les plus connues sont " la séparation rigide et la séparation souple despouvoirs

"SEPARATION RIGIDE DES POUVOIRS :

Est illustrée par le régime présidentiel américain. Aucun pouvoir ne peut empiéter sur l’autre.

Caractéristiques :

" séparation organique :indépendance organique, " séparation fonctionnelle : chacun a sa fonction, " la volonté de protéger un pouvoir : Constitution de 1787, " égalité entre les organes : absence de hiérarchie entre les...
tracking img