Latin - utilisation des thermes

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (323 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 janvier 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Utilisation des thermes :

Les thermes ouvrent à midi. Ceux qui ne possèdent pas de salles séparées pour les femmes et les hommes exercent des horaires différentes. Les femmes y vontle matin ou en début d’après-midi, tandis que les hommes y vont l’après-midi ou plus tard que les femmes dans l‘après-midi, quand c’est plus agréable.
Les romains aiment passer dutemps aux thermes, où ils finissent de se laver et de se raser, chose qu’ils n’ont fait que très brièvement le matin. Mais les thermes ne servent pas seulement à se laver, ils servent aussi àse divertir en rencontrant des gens, souvent des amis, en écoutant des lectures publics, en allant à la bibliothèque ou en allant au théâtre.
On va aussi aux thermes pour se remettre enforme et pour faire des exercices physiques en allant à la palestre.
Pour se baigner, il n’y a pas de parcours obligé mais les romains prennent généralement toujours le même, enalternant bains chauds et bains froids et en terminant souvent par un bain froid pour se raffermir la peau. Chacun peut créer son circuit selon son état de santé et ses goûts. Certains thermessont réputés pour leurs vertus curatives.
Les baigneurs apportent leur strigile (racloir recourbé en métal) et leur savon pour se racler la peau et se débarrasser de la poussière accumuléelors des exercices faits à la palestre, leur huile de massage et leurs serviettes.
Les plus riches sont souvent accompagnés de leurs esclaves qui les aide.
Chaque esclave a un nom etune tâche précise :
- le balneator aide son maître pendant son bain
- l’unctor le masse
- l’apilus l’épile.
Les plus pauvres peuvent recourir aux nombreuxesclaves travaillant dans les thermes.
Les romains pratiquaient un art de vivre dans les thermes que l’écrivain Juvénal résumait par ces mots : « un esprit sain dans un corps sain ».
tracking img