Laurent le magnifique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1204 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Laurent le Magnifique, un mécène accompli

Les Médicis, dont l’histoire se confond avec celle de Florence, se sont imposés pendant près de trois siècles comme l’une des plus puissantes dynasties européennes, ce qui suppose une grande habilité politique. Le nom de cette famille de banquiers et de marchands, originaire du Mugello, au nord-est de Florence, reste à jamais indissociable du mécénatbrillant qu’ils ont exercé. De cette ville, ils ont fait leur fief, leur capitale et le symbole de leur grandeur. Par leurs palais et aménagements, ils ont déterminé la forme de la ville et cela se voit encore de nos jours. La suprématie politique et le réseau bancaire international de cette famille les hissent au rang des princes les plus puissants et les met en position de nouer des alliancesavantageuses qui assurent leur avenir. La richesse artistique des Médicis témoigne de leur goût fastueux et illustre leur rôle essentiel dans le rayonnement de l’art florentin. Epris de magnificence, les Médicis on pratiqué un mécénat actif et éclairé. Par leurs goûts et leurs faveurs, ils ont immensément influencé le cours de l’histoire de la peinture, de la sculpture et de l’architecture.Aujourd’hui, la gloire de cette grande famille est attachée au fameux trésor qu’ils ont amassé et choyé, durant près de 300 ans, et dont une infime partie est actuellement exposée au musée Maillol sous le nom de « Trésor des Médicis ».

Le mécène emblématique de cette puissante famille auquel nous allons nous intéressées reste Laurent de Médicis, surnommé « le Magnifique » par ses contemporains qui nefaisaient pas référence à sa beauté mais plutôt à son sens de la générosité et de la prodigalité. C’est lui qui va accentuer le caractère monarchique de sa dynastie et va s’imposer aux yeux de tous comme le véritable seigneur de Florence.
Petit fils de Cosme, celui-ci lui transmettra son amour pour les arts et son caractère philanthrope.

I- Laurent de Médicis

Laurent de Médicis est né àFlorence le 1er Janvier 1449 et est mort le 9 Avril 1492. Il fut un homme d’état, dirigeant de la république florentine durant la Renaissance italienne. Il a été l’un des personnages les plus remarquables de son époque. Au-delà de ses talents de diplomate et d’homme politique, il a côtoyé un groupe de brillants érudits, d’artistes, et de poètes. Par cette grande culture il constitue ainsi l’une desplus belles incarnations de l’idéal de l’Homme de la Renaissance.
Originaire du berceau de l’Humanisme, c’est naturellement que Laurent Le Magnifique devient une figure emblématique de ce mouvement philosophique qui place l’être humain et les valeurs humaines au centre de la pensée. Son environnement intellectuel ne fera qu’assouvir son envie de culture, artistique notamment, et de philanthropie.Il côtoya Marsile Ficin, un des poètes et philosophes humanistes les plus influents de la première Renaissance italienne qui dirigea l’Académie Platonicienne de Florence fondée par Cosme de Médicis et qui l’initia à la doctrine platonicienne. Il étudia également dès l’âge de 10 ans, la philosophie et la rhétorique sous son égide. Ficin fut aussi le représentant majeur du néoplatonisme médicéen,mouvement philosophique et artistique local toscan qui regroupe artistes et penseurs bénéficiant de l’appui de la famille régnante des Médicis. Laurent est aussi initié à la musique et à la poésie par Antonio Squarciallupi (organiste de la cathédrale de Florence) et au grec par Argyropoulos. Son précepteur, Gentile Becchi, l’initia au latin, aux auteurs classiques comme aux auteurs plus récents. Ilapprofondi ses connaissances sur la littérature en suivant les cours de Cristoforo Landino dont les commentaires sur Dante devaient faire référence tout au long de la Renaissance. Dante (Alighieri), poète, homme politique et écrivain des plus importants de la littérature italienne l’a également influencé au cours des années 1470, et c’est notamment ainsi que Laurent de Médicis deviendra poète...
tracking img